Aux Archives de Wolfencrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux Archives de Wolfencrow

Message par P. Mythryläm le Lun 19 Juin - 17:25

L'archiviste essuya ses doigts tachés d'encre noire, puis posa sa plume près de son encrier. Il étira son dos courbaturé à force d'être assis à rédiger. Il avait beau avoir vécu plusieurs centaines d'années, ce travail de moine le fatiguait toujours autant.

Trois jours auparavant, l'archiviste avait changé. Il savait que cela arriverait sous peu, mais il n'aurait jamais pu se douter que cela se produirait si vite. Son frère Drakerris l'avait mordu, devant plusieurs personnes qui ignorait même sa relation avec les Urathas. La douleur avait été insoutenable, mais nécessaire.

La nuit s'était déroulée sans autre incident que les Lycans attaquant des innocents, comme à leur habitude. Le lendemain, Mythryläm s'était senti faiblir, au fil de la journée. Il sentait que le loup se développait en lui, très, voire trop rapidement. Il avait tenté de le contenir, mais il avait fini par éclater au grand jour. Des crocs avaient surgi, une longue queue blanche était apparue. Et surtout, la bête avait faim... mais il savait que pour pouvoir mériter la bénédiction de sa déesse, il devait résister à cet appel de la chair.

Il avait réussi, quoique péniblement, et avait complété le rituel final de transformation. Maintenant, l'Uratha écrivait l'histoire des siens, afin que le peuple de Wolfencrow puisse comprendre que les Urathas étaient bien plus que des simples loups, qu'ils étaient très différents des Lycans.

Il consulta le parchemin qu'il écrivait en elfique, puis sourit. Le loup en lui était calme, mais enfin, pour la première fois, l'archiviste se sentait entier.
avatar
P. Mythryläm

Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par Iraven Sinderion le Lun 19 Juin - 23:57

Il faisait jour alors qu'Iraven Sinderion était assis devant le lac, réfléchissant. Regrettant, aussi, mais pas trop. Mai avait réussi à le libérer d'une partie de sa culpabilité et de son mal d'être qu'il vivait depuis la dernière nuit qu'il avait passé au Péché Mortel, mais il en restait évidemment. Iraven sentait qu'il ne se sentirait pas mieux tant qu'il ne se vengerait pas, mais... quand? Il n'était pas stupide, s'attaquer à un vampire, seul, dans l'état où il était, demeurait de la pure folie. Il n'était pas suicidaire non plus, bien que, parfois, il se demandait s'il n'était pas mieux d'aller la rejoindre.

Le haut-elfe passait ses récentes journées ainsi, entre la réflexion et la déduction, entre l'inaction et l'action, entre le regret, la colère et le dégoût. Et lorsqu'il sombrait dans ces pensées, il se rappelait pourquoi il faisait son travail. Il se rappelait aussi que les miliciens avaient vécu pire, et ainsi, il se sentait mal de s'appitoyer sur son sort et se levait pour agir.

Ce matin en était un de ce genre de matins. Ses pensées s'étaient machinalement aventurées vers les idées noires qui le tracassaient et, comme pour se ressaisir, il se leva d'un bon, sans laisser le temps à sa tête de procéder le mouvement, et, voyant que la place publique était relativement vide, il marcha en direction de la maison de Mythryläm. Il se disait que d'occuper son esprit d'autres pensées serait une bonne façon de chasser le méchant temporairement, jusqu'à ce que la façon permanente se présente à lui sur un plateau d'argent.

Arrivé devant le domicile de l'archiviste, Iraven hésita un dernier moment, puis cogna. Pourquoi hésitait-il? Cette question le hantait, lui qui d'habitude n'hésitait jamais. C'est ce sentiment d'impuissance qu'il ressentait depuis la soirée avec les vampires qui le faisait remettre en question certaines de ses actions qu'il aurait normalement exécuter sans même y penser deux secondes. Décidément, il devait se débarasser de ce mauvais sentiment. Et il le ferait le plus tôt possible.

Iraven cogna à la porte du demi-elfe, s'annonçant.


''Mythryläm, c'est moi, Iraven. Je peux entrer?''
avatar
Iraven Sinderion

Messages : 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par P. Mythryläm le Mar 20 Juin - 17:15

L'archiviste sursauta légèrement en entendant quelqu'un cogner à sa porte. Il n'avait pas l'habitude de recevoir chez lui, sauf dans le cas où quelque maraud souhaitait apprendre à écrire une langue. Il fit un grognement sourd, car le loup en lui redoutait toujours qu'il s'agisse d'un quelconque ennemi, mais il le tut mentalement et alla ouvrir. Quelle fut sa surprise lorsqu'il vit le haut-elfe aux cheveux blonds avec lequel il avait longuement discuté quelques jours auparavant.

- Bonjour Sire, que puis-je pour vous en ce bel après-midi?

Il sentit le vent s'infiltrer par la porte entrebâillée et cela fit frémir les poils de sa longue queue blanche. Il fit signe à son invité d'entrer.
avatar
P. Mythryläm

Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par Iraven Sinderion le Mer 21 Juin - 23:30

Le prêtre prit un moment avant de répondre. C'est vrai, çca, que pouvait-il faire pour lui? Il se doutait que l'archiviste avait son lot de visiteurs qui souhaitaient en apprendre davantage sur toute sorte de sujets, et il ne voulait pas n'être qu'un homme qui se rajoute à la liste. Il adressa tout de même un sourire franc à l'homme qui se tenait devant lui.

''Discuter, seulement, si vous en avez le luxe. Êtes-vous bien occupé?''

Iraven jeta un dernier coup d'oeil à l'étendue d'eau en attendant sa réponse, avant de retourner son regard vers lui.
avatar
Iraven Sinderion

Messages : 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par P. Mythryläm le Jeu 22 Juin - 16:04

L'Uratha eut un grand sourire, dévoilant ses longs crocs acérés. Cela faisait bien longtemps qu'il avait pu discuter avec quelqu'un, et cela ne pouvait lui faire davantage plaisir. Il remarqua toutefois que son interlocuteur paraissait distant, comme perdu dans ses pensées.

- Entrez, je vous en prie!

L'archiviste se retourna et vint s'asseoir au siège situé à l'opposé de la porte. Il espéra secrètement que l'elfe ne remarque pas le fouillis qui régnait dans l'alcôve juste à sa gauche, là où il dormait. Il déplaça les quelques feuilles de parchemin qui jonchaient sur sa table de travail et les plaça dans une pile sur sa droite. Il se dit qu'il les rangerait plus tard.

Pendant qu'il s'activait, Mythryläm ne put s'empêcher de réfléchir.

- Pourquoi cet elfe serait-il venu discuter avec nous, Mythryläm? lui demanda mentalement Raenstrarr. Nous ne nous faisons guère aborder autrement que pour notre travail!

- Tu as raison, mais je n'en sais trop rien... il semble soucieux de quelque chose, peut-être pourrons-nous l'aider?

À voix haute, il dit :

- Que puis-je donc faire pour vous, sire?
avatar
P. Mythryläm

Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par Iraven Sinderion le Mar 27 Juin - 23:27

Iraven remercia l'homme d'un signe de tête et entra alors qu'il fut invité. Malgré le fait qu'il fut un être très fort sur la propreté, il ne remarqua pas le fouillis de son hôte alors qu'il s'assied sur la même chaise qu'il avait utilisé il y a peu de temps de cela, lorsqu'il était venu avec Cartage pour faire traduire un certain texte.

Lorsque le Demi-elfe lui demanda ce qu'il pouvait faire pour l'aider, à nouveau, Iraven se questionna. Puis, d'une franchise sans égale, il répondit à l'Uratha.

- ''En fait, en venant ici, je n'avais d'autre but que de simplement faire la conversation pour me distancer l'esprit de mes tracas personnels, mais maintenant que vous me posez la question, j'en ai belle et bien une pour vous... connaissez-vous le ou la Damovir? Ou un nom ressemblant à cela?''

Iraven n'était pas certain à 100% qu'il avait dit le nom exactement comme il l'avait entendu, mais il espérait que son hôte allait comprendre de quoi il parlait.

- ''Aussi, j'ai l'impression que les gens vous utilisent beaucoup pour vos connaissances et rien d'autre, alors, bien que je vous pose une question, après, nous pourrons discuter de tout et de rien.''

Le Haut-elfe ignorait si Mythryläm était du genre à vouloir simplement socialiser, mais ce qu'il lui avait appris sur ses états d'âme face au fait d'être seul lui laissait croire qu'il apprécierait.
avatar
Iraven Sinderion

Messages : 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par P. Mythryläm le Mer 28 Juin - 16:53

- En fait, en venant ici, je n'avais d'autre but que de simplement faire la conversation pour me distancer l'esprit de mes tracas personnels, mais maintenant que vous me posez la question, j'en ai bel et bien une pour vous... connaissez-vous le ou la Damovyr? Ou un nom ressemblant à cela?

L'Uratha grimaça. Il en était venu au point de détester même le nom de cette race d'impurs.

- Aussi, j'ai l'impression que les gens vous utilisent beaucoup pour vos connaissances et rien d'autre, alors, bien que je vous pose une question, après, nous pourrons discuter de tout et de rien.

Cette fois, il eut un sourire en coin. Il est vrai que plusieurs ne désiraient lui parler que pour apprendre les informations souhaitées, non pas par réel plaisir.

- Ne vous inquiétez pas mon cher, je suis plus qu'heureux d'avoir quelqu'un avec qui discuter ce soir!

Il devint un peu plus sombre.

- Concernant celui que vous cherchez... le Damovyr... Il s'agit en fait d'une race de demi-Vampire, créée par des gens insouciants ou simplement stupides qui choisissent de laisser l'âme d'un être de pure méchanceté prendre place en eux. Ce sont des personnes fourbes et malhonnêtes beaucoup trop souvent, qui tenteront de vous corrompre ou qui vous manipuleront afin que vous fassiez ce qu'ils veulent. J'ai su qu'une personne nouvelle avait joint leurs rangs il y a peu, et cela m'a attristé énormément, car je la connaissais bien et je n'aurais jamais cru qu'elle ferait confiance à... ces revenants pitoyables. Autrement, oui j'en connais, mais je tente de me tenir aussi éloigné que possible d'eux.

Sur un ton qu'il voulait plus jovial :

- Dites-moi, si cela n'est pas trop indiscret, je ne vous avais jamais vu sur les terres de Wolfencrow auparavant... Qu'êtes-vous venu y faire, en particulier? Y pratiquez-vous un métier? Je tente de me renseigner afin de pouvoir connaître plus les gens qui vivent ici. Comme vous l'avez mentionné, on vient souvent me consulter puisque je détiens apparemment un grand savoir, et je désire toujours l'agrandir!
avatar
P. Mythryläm

Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par Iraven Sinderion le Jeu 29 Juin - 20:30

Iraven écouta ce que son interlocuteur avait à dire sur les Damovyr bien tranquillement.

- ''Ainsi donc, il s'agit de demi-vampires. Je suppose que ça prend un véritable vampire pour transformer un humain en Damovyr, n'est-ce pas? Un Damovyr ne peut transformer un humain en Damovyr?''

Puis, il eut un moment de silence lorsqu'il dit qu'elle personne nouvelle avait rejoint leurs rangs. Il avait une petite idée de qui il s'agissait. La tête basse et ses longs cheveux créant un voile devant son visage, il mit de côté une mèche trop rebelle qui tentait de lui bloquer son interlocuteur de vue.

''Lorsque vous dites une personne nouvelle... vous parlez d'Aïda, c'est ça? La femme qui s'occupe de l'auberge?''

Il prit une bonne respiration et regonfla sa poitrine. Malgré ses états d'âme, il devait se ressaisir. En tant que fier descendant des Sinderion, il ne pouvait se permettre d'avoir l'air mou ou défait. À sa prochaine question, il répondit d'un ton clair. Visiblement, il s'était fait poser cette question souvent, récemment, alors sa réponse était déjà toute faite.

- ''Je suis venu détruire la liche. C'est mon travail, en tant que chasseur des créatures des ténèbres.''

Il eut une légère pause lors de laquelle il regarda l'Uratha d'un regard neutre, puis il esquissa un léger sourire.

- ''Ne vous en faites pas, je ne m'attaque qu'aux mort-vivants et aux démons, et tout type de dérivé qu'ils ont. Ça... inclue les Damovyrs, évidemment. Cependant, j'ai malheureusement une liste qui s'allonge de jour en jour de créatures que je ne peux pas chasser pour le moment, vu mon titre de noblesse... mais je suis patient. Tôt ou tard, je les aurai.''

En disant cela, il avait tourné ses yeux vers l'archiviste, et la dévotion pouvait se lire dans les yeux d'Iraven, combinée à un mélange de fiertè et de haine.
avatar
Iraven Sinderion

Messages : 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par P. Mythryläm le Jeu 29 Juin - 21:20

- Ainsi donc, il s'agit de demi-vampires. Je suppose que ça prend un véritable vampire pour transformer un humain en Damovyr, n'est-ce pas? Un Damovyr ne peut transformer un humain en Damovyr?

- Oui, exactement. Selon ce que j'en sais, je crois que seul un humain peut être éventuellement transformé en ce genre de monstre.

L'elfe replaça une mèche de cheveux, et poursuivit :

- Lorsque vous dites une personne nouvelle... vous parlez d'Aïda, c'est ça? La femme qui s'occupe de l'auberge?

L'Uratha eut soudain une mine sombre. Pauvre Aïda...

- Oui, j'en ai bien peur. Il s'agit bien d'elle...

L'elfe ne parut pas surpris, comme si sa réponse ne venait que confirmer ce qu'il savait déjà. L'archiviste le vit prendre une grande inspiration, comme pour se donner du courage. Il sut qu'il allait admettre ce qu'il venait faire en ces terres, et cela ne semblait pas facile à avouer.

- Je suis venu détruire la liche. C'est mon travail, en tant que chasseur des créatures des ténèbres.

Raenstrarr s'agita en moi. Il était très excité, soudainement.

- Mythryläm! Se pourrait-il que notre meute ait enfin trouver un véritable allié contre ces créatures?

- Je le crois bien! Peut-être même pourrait-il...
*Il eut une pause.*

Son loup devint encore plus joyeux, car il comprit ce qu'il voulait dire, et il était plus que d'accord. Peut-être la meute n'était-elle pas à bout de ressources, après tout?

L'elfe garda une expression neutre, mais finit par afficher un sourire en coin.

- Ne vous en faites pas, je ne m'attaque qu'aux mort-vivants et aux démons, et tout type de dérivé qu'ils ont. Ça... inclue les Damovyrs, évidemment. Cependant, j'ai malheureusement une liste qui s'allonge de jour en jour de créatures que je ne peux pas chasser pour le moment, vu mon titre de noblesse... mais je suis patient. Tôt ou tard, je les aurai.

L'Uratha put voir toute la passion et l'animosité qu'il dégageait. Cet elfe ne pouvait lui mentir sur ce sujet, il en fut convaincu. Il débordait d'une haine envers eux, haine que Mythryläm ne comprenait que trop bien.

- Sire, je ne puis qu'approuver votre colère vis-à-vis ces êtres abjects. De tout coeur, je vous supporterai dans votre quête d'enrayer cette race de créatures immondes du continent d'Arkadia, et je sais que ma meute sera également avec vous. Nous éprouvons le même genre de mépris envers eux, alors je vous aiderai, coûte que coûte! Mais dites-moi... Vous qui êtes un noble elfe, portez-vous allégeance à Elûna? Non pas que cela ait une quelconque importance, loin de là, mais vos paroles ressemblent beaucoup à celles que nous enseigne la déesse de la Lune croissante, car celle-ci ne tolère pas que d'aussi viles créatures souillent son territoire qu'est la nuit. Et comme nous Urathas sommes des créations d'Elûna, je suis toujours à l'écoute des autres qui ont une connexion avec ses paroles.
avatar
P. Mythryläm

Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par Iraven Sinderion le Lun 10 Juil - 0:46

Iraven hocha la tête, songeur. Ainsi donc, Aïda était peut-être une amie de son interlocuteur, à la base. Peut-être n'était-elle pas si pire que ça? Peut-être avait-elle un meilleur fond lorsqu'elle était humaine? Oh et puis, qu'importe. C'est une créature du mal, maintenant, peu importe qui elle était auparavant.

En voyant l'enthousiasme du demi-elfe, il eut un sourire ravi qu'il ne tarda pas d'afficher, mais malgré tout, il avait certaines retenues.


- ''Je suis bien heureux d'apprendre que votre meute partage mon opinion sur le sujet, simplement... je ne veux pas partir de guerre ouverte contre eux. Pas maintenant. La situation géopolitique ne le permet pas, et bien que je souhaite de tout coeur les voir rayés de ce monde, je dois penser à ma famille. Je ne veux pas lui causer déshonneur. De plus, je suis surveillé par un allié des Damovyrs. Pour l'instant, je guette et j'apprends leurs faiblesses, leurs failles, leurs habitudes, bref, tout ce qu'il faut pour frapper plus tard, lorsque le moment le permettra... mais je le ferai. Ça, je peux vous le jurer, je le ferai.

En revanche, si vous connaissez des cibles Damovyrs ou d'autres types de morts-vivants ou de démons qui ne sont pas liés à la noblesse, ce serait des pistes que je serais bien plus prêt à suivre très bientôt.''

Lorsque l'archiviste le questionna sur sa foi, Iraven Sinderion eut un sourire.

- ''Il est vrai que c'est coutûme chez les elfes de prier Elûna, et je ne fais pas exception à la règle. La lumière de sa lune est la lueur d'espoir qui m'inspire et guide ma lame dans l'obscurité de la nuit. Il serait faux de dire que je ne prie qu'elle, par contre. Je dirige aussi... certaines de mes prières à Magystia.

Et vous?''
avatar
Iraven Sinderion

Messages : 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par P. Mythryläm le Lun 10 Juil - 7:36

Cette fois, ce fut littéralement un hurlement que poussa Raenstrarr. Sa joie explosive était contagieuse, et l'Uratha eut un immense sourire.

- Du calme Raenstrarr! lui ordonna-t-il mentalement. Nous ne pouvons pas lui demander une si grande chose maintenant, surtout qu'il n'est pas encore en mesure de frapper contre les Damovyrs!

- Mais Mythryläm, c'est une occasion en or! Cet elfe correspond exactement à ce que nous recherchons, pourquoi attendre?

Il savait très bien que son loup avait raison. Certes, ses lèvres lui démangeaient de lui poser la fameuse question, mais il hésitait. Et s'il refusait? En tant que noble, cela serait très compréhensible, et il ne pourrait lui en vouloir.

Tournant son regard illuminé d'un bonheur qu'il ne pouvait contenir, il s'adressa à Iraven :

- Je dois vous avouer avoir les mêmes appartenances que vous. En raison de ma... situation familiale quelque peu particulière, lors de mon enfance, j'ai été élevé dans une colonie elfique, et ils m'ont inculqué les dogmes d'Elûna ainsi que les bienfaits de sa magie du Don. Lorsque j'ai dû m'en absenter de façon permanente, disons, j'ai orienté une partie de mes prières vers sa mère Magystia, car ma propre mère était autrefois Magelame de cette déesse. Voulant suivre ses pas, j'ai dédié mon esprit vers ces deux divinités.

Sa langue le chatouillait. Ce n'était que quelques mots, ce n'était pas difficile! Il secoua très discrètement la tête, et choisit une autre stratégie.

- Ainsi, vous êtes Sage, sire! Cela est tout à votre honneur. Comme vos allégeances ressemblent aux miennes plus que ce que je ne le croyais, je me demandais également ce que vous pensiez des miens, les Urathas. Comme nous sommes très différents du reste du monde, je suis curieux.
avatar
P. Mythryläm

Messages : 38


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Archives de Wolfencrow

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum