La clinique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La clinique

Message par Rycen le Jeu 29 Juin - 10:23

Rycen se leva de sa chaise un peu courbaturé. La journée avais été calme et il était bientôt l’heure de s’occuper de son patient. Depuis maintenant presque deux semaines qu’il s’occupait de Frère Thomas. Le coma était étrange et inexplicable, cependant son état était stable et il était hors de danger pour l’instant. Il jeta un coup d’œil au paladin couché sur la civière dans un coin, puis poussa un soupir en regardant les multiples tubes qui gardait l’homme en vie. Son regard se porta sur un tube dans son nez et il se disait qu’il devait nourrir Thomas bientôt. Il ouvrit un pot contenant ce qui semblait être un gruau liquide à senteur sucrée et en versa une bonne quantité dans une grosse seringue. Connectant la seringue au tube, il vida le contenue au complet dans le tube qui allais jusqu’à son estomac. Il accomplit la tache minutieusement mais avec un certain détachement, l’acte était devenu une routine qu’il accomplissait au moins trois fois par jour.

S’occuper de quelqu’un dans le coma était une tâche ingrate, répétitive et sans grand défis. En plus de le nourrir, il devait le bouger plusieurs fois par jour en le tournant d’un coter et de l’autre, le laver, faire sure que son intraveineux était remplis, vider le sceau qui servais à collecter l’urine qui sortait d’un autre tube et changer son pantalon. En dépit de ce que certaines personnes pensaient, le corps fonctionnait encore parfaitement même dans le coma et donc tout ce que Thomas aurais dû faire pour lui-même, le physicien devais s’en occuper. Il n’y avait pas de ‘Fée du Coma’ qui vidais magiquement son intestin dans le monde des ombres ou sur la tête de Veknor. La pensée fit sourire Rycen. Son sourire s’estompa et son regard se fixa sur la respiration du paladin. Lente mais régulière, comme d’habitude.

-C’mon Lumer, wake him up, don’t be a dick.

Il savait que c’était peine perdu mais les mots sortirent quand même. Il aurait aimé que Guenièvre sois présente, sa lui aurais remonté le moral un peu. Il retourna à son bureau pour faire un peu de paperasse. Depuis qu’il avait fondé le Corpo Sanum, les papiers commencèrent à s’accumuler. Demandes d’application, demande d’information, un ordre d’une personne inconnu demandant la vivisection immédiate de sa femme et 2 nobles qui demande de devenir gestionnaire principal du Corpo Sanum parce qu’ils sont nobles et que c’est comme ça que sa devrais marcher. L’organisation n’était pas encore très développée à Wolfencrow mais le physicien travaillait fort pour trouver des gens dédiés et intéressés pour joindre l’association. Il devait encore trouver un maitre soigneur et rendre le Corpo Sanum plus actif.

Rycen commença à se demander si il avait été trop ambitieux… Il devait encore organiser les examens médicaux pour les nouveaux citoyens et les membres plus à risque du village, incluant la milice et les membres du bordel local. Il se demandait encore comment les villageois allaient prendre la requête… Requête… Le chirurgien n’était pas vraiment du genre à faire des requêtes…

*Le joueur de Thomas m’a donné l’autorisation d’avoir son personnage présent. Sujet ouvert a tous*
avatar
Rycen

Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clinique

Message par Rycen le Mar 4 Juil - 9:21

On cogna à la porte. Un jeune homme a l’air sale, pas plus vieux que la vingtaine se tenait devant Rycen avec un air de chien battue.

-Are you injured? Can I help you with something?

Le jeune homme avais l’air perdu et perplexe. Encore un autre qui ne parlais que le commun normal… Le physicien commença à gesticuler dans l’espoir de faire comprendre son message au jeune homme. Après un moment qui sembla durer l’éternité, l’inconnu sortit une lettre et la tendit à Rycen. Cartage lui avais finalement répondu. Il fit signe au jeune homme d’attendre un moment et se dépêcha d’écrire une réponse et la remis au messager en lui pointant la signature de Cartage sur la lettre original. Il sembla comprendre l’instruction et hocha de la tête. Il tourna les talons et se dirigea vers le quartier de la milice en boitant. Le physicien roula des yeux.

-Oh for fuck sake. STOP!

D’un pas rapide, il marcha vers le messager et le fit entrer dans la clinique. Il fit signe au jeune homme de s’assoir sur la table d’examen, celui-ci semblais confus et nerveux. Le clinicien lui enleva sa botte et examina la cheville. Il roula des yeux une nouvelle fois. La cheville devais au moins être la taille d’un pamplemousse et la couleur d’un elfe lunaire, pas besoin d’être un docteur pour voir qu’il s’était fouler la cheville et avais continué de l’utiliser au point ou Rycen se demanda si une fracture de stress aurais pu se développer. D’une manière ou d’un autre, il était hors de question qu’il reparte dans cet état. Le regard du jeune homme était fuyant, comme si il avait honte d’être blesser de la sorte… Autant que le physicien aurais aimé lui crier dessus pour avoir utilisé sa cheville dans un telle était, autant il savait que son travail n’était pas seulement de prendre soins de la santé physique des gens mais aussi de leur santé mentale. Il fit un sourire au jeune et lui fit signe d’attendre encore une fois. Après quelque minute de travail, le jeune homme avait une attelle et un bout de bois qu’il pouvait utiliser comme cane.

-Alright, you should be good to go for now.

Il aida le messager à se lever et le dirige vers la porte. Le jeune homme avait l’air bien plus confortable et le physicien était content d’avoir un peu brisé la monotonie de s’occuper du paladin comateux.

-Thank you and come again!

Rycen ferma la porte au nez du messager qui partit, de nouveau, vers le quartier de la malice. Il relit la lettre et n’en revenais toujours pas, il s’attendait à ce que ce soit bien plus difficile… Il était bien heureux que la milice a accepté aussi facilement à se soumettre à un examen médical, restait à savoir si les citoyens allaient accepter aussi facilement. Il fut rapidement tiré de ses pensées par une odeur de merde. Il regarda en direction du paladin en soupirant…

-Fuck, again… I swear you will owe me SOOO many floor sweeping. Alright let’s get you cleaned up!
avatar
Rycen

Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clinique

Message par Rycen le Ven 7 Juil - 9:40

Heure par heure, jour par jour, le temps passa. L’ennuie commença doucement à s’emparer du physicien. Étrangement, très peu de gens étaient passé durant la dernière semaine. La routine et le silence devenait tranquillement insoutenable. Le chirurgien était resté à la clinique depuis que Thomas avait été amené et cela lui rappelais sa vie d’avant, sans famille et cloitré dans un monastère pendant 3 mois. En rétrospective il regrettait certain choix de vie mais il était trop tard de toute manière. Il jeta un coup d’œil au paladin. Rien n’avait changé. Respiration a environ 10 souffles par minute, pouls a 65 battements minutes, 80 ml d’urine par heure, dilatation et contraction bilatéral des pupilles. Le physicien avait tenté de faire un graphique, mais après 3 jours de ligne droite il avait abandonné l’idée. Aucune variation, aucune surprise, aucun défi. La médecine l’avait toujours fasciné, c’était encore un territoire inexploré où il avait tout à apprendre, tout à découvrir. Chaque patient offrais un nouveau défi, un nouveau casse-tête et chacun avais quelque chose d’unique. En revanche, le paladin était toujours dans le même état, rien de nouveau, rien d’excitant et Rycen avais déjà tout essayé dans la mesure du possible pour découvrir ce qui se passais, mais le manque d’information avais mis fin à ses efforts assez rapidement. Il contemplait encore ouvrir son crâne, mais comme il était seul, c’était hors de question.

La paperasse était faite, tout était accompli. Son regard se promena autour de la clinique. Chaque chose a sa place, méticuleusement placés et alignés au millimètre près. La table d’examen était immaculée et le plancher était impeccable. Il s’assit à son bureau et fixa le vide, espérant quelque chose qui n’arriverais surement pas. Quelque minute plus tard il entendit des pas devant la porte de la clinique et son regard s’illumina. Mais les bruits repartirent dans une autre direction, le laissant techniquement seul dans un silence seulement brisé par la respiration régulière du paladin.
avatar
Rycen

Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clinique

Message par Rycen le Mer 12 Juil - 12:18

Rycen commença à s’endormir tranquillement à son bureau. Ses paupières devenaient de plus en plus lourdes et sa tête hocha tranquillement vers le bas. Un bruit sourd le réveilla en sursaut.

-Can’t you see I am fucking busy! Oh wait…

Il regarda autour de lui, il n’y avait rien. Le même bruit sourd se reproduit et il fixa le paladin comateux. Frère Thomas avait des gaz. Il se sentit soudainement ridicule d’avoir prétendue être occupé et de s’être fait réveiller par une flatulence. Le clinicien se rassis a son bureau, encore en quête de quelque chose pour occuper ses pensées. Écrire peut-être? Il sortit sa plume et un morceau de papier.

In Wolfencrow, the raven call.
The wolf hungry stand proud and tall.
Heroes perish as darkness fall.


-Well that’s bloody depressing… I should try something a bit happier.

There once was a Rakuza hooker,
Whom I met after I had a bender.
She smiled as she chime
Me love you long time,
You would never had guessed her real gender!


Il rigola un instant, et se dit alors qu’écrire n’était probablement pas une très bonne idée. Il était l’heure de nourrir le paladin, encore une fois.

-Time to feed the fishy!
avatar
Rycen

Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clinique

Message par Rycen le Lun 25 Sep - 15:05

Rycen avais terminé de préparer ses choses. En rétrospective il n'avait pas beaucoup de possession; quelque vêtements, ses outils de base et un peu de monnaie. Il avait la lettre lui demandant d'aller au front. C'était stupide, il ne savais même pas quel front... Mais la lettre portait le sceau impérial et il savait que si il n'y allait pas de son plein gré, des soldats impériales viendraient le chercher. Il ne voulait pas que Guenièvre ou Thomas sois mêlé a tout sa, ils auraient pu être conscrit eux aussi... Le docteur avais très peu d'ami proche en Wolfencrow, et très franchement la dernière chose qu'il voulais sois que ceux-ci meurent par sa faute.

Le docteur regarda la clinique une dernière fois. Tout était propre et bien rangé, il avait fait une attention particulière a laisser tout pour que Guenièvre n'ai aucun problème en son absence. Les dieux seules savaient quand il allait revenir, si il revenait... Au moins il avait pris des arrangements pour faire rapatrier son corps a Wolfencrow advenant le pire. Il se sentait aussi triste pour Arcadriel, Il aimait bien avoir un apprenti et sa formation n'était pas terminer. Autant qu'il venait de passer presque la fin de semaine au grand complet a l’entraîner et a lui transmettre ses connaissances, il n'avait pas réussi a terminer.

Il sortit dehors, jeta un coup d’œil autour du village, et partit en direction du lieux de rendez-vous.
avatar
Rycen

Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La clinique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum