Conclusion Novembre 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conclusion Novembre 2017

Message par Scénariste le Mer 15 Nov - 13:30

Conclusion :
Nuit froide en Wolfencrow v3 : La Nuit De Terreur

Une nuit d’effroi, d’inquiétude et de terreur marqua la lune de Novembre.


Des brumes meurtrières entourèrent la province de Val-Corbeau et plusieurs se réfugièrent en Wolfencrow afin d’y échapper.


De sinistres parchemins furent mystérieusement en possession de la majorité des aventuriers présents. Sur ceux-ci, se trouvaient un nom afin d’en faire la victime de l’écorcheur, si celui-ci y était accroché sur l’arbre des suppliciés.


Des druides apparurent afin de mener des enquêtes sur la disparition d’une de leur acolyte et guidèrent certaines personnes vers l’infâme arbre en question, afin de leur démontrer que le mal s’était bel et bien installé. Des visions horribles marquèrent l’esprit de certains, qui eux étaient plus sensibles au surnaturel.


Des chamans répandirent la rumeur que des citrouilles grimaçantes allaient protéger la population du mal qui s’installait.


Lorsque la nuit tomba, un rituel fut entrepris par les Valsgardiens et des chamans pour ramener une de leur collègue qui fut laissée dans un autre plan. Un portail fut activé et celle-ci en sortie. Cependant les forces maléfiques en places utilisèrent aussi les énergies du portail pour leurs propres machinations.


Il s’en suivit des attaques de pantins, vestiges des druides de la Forêt de Croasse, tués et animés par un être se faisant appeler le marionnettiste. Ceux-ci, aux allures inquiétantes et grotesques, furent réanimés par les énergies arcanes du portail. Ils se mirent à attaquer tous ceux ayant contribué au rituel ainsi que le reste de la population par la suite.
Bien des gens se firent emportés aussi par des enfouisseurs, des créatures qui pouvaient prendre de multiples formes et ayant le pouvoir d’enfouir sous terre leurs victimes afin de les infliger d’une folie une fois ressorties du sol.


Partout, l’on entendit crier des gens apeurés.


Parmi ces cris qui brisèrent sporadiquement le silence nocturne, une petite musique se fit entendre, suivie de voix d’enfants inquiétantes qui annoncèrent finalement la venue de l’Écorcheur… se faisant aussi appeler sous le nom de Roi Citrouille. Ce dernier, accompagné de ses épouvantails, se mit en chasse afin de tuer ceux et celles dont le nom était épinglé sur son arbre.
Plusieurs tombèrent sous les élans vengeurs de la créature et c’est plus tard, que certains apprirent par un haut-prêtre de Lumer que le Roi Citrouille s’agissait en fait de l’esprit d’un des premiers fondateurs de Wolfencrow.


C’est alors, que dans un élan d’espoir, qu’apparut le Loup Blanc, Géralt de Rive, le Sorceleur, qui décida d’aider la population de Wolfencrow dans l’affrontement contre la créature.  Ce dernier semblait avoir un pouvoir de feu différent des autres, et qui semblait pouvoir affecter la créature. Cependant, lorsque le Roi Citrouille mourrait, il ressuscitait au feu non loin de son arbre, comme un phœnix qui revenait continuellement de ses cendres. Lorsqu’on informa Géralt de l’arbre, ce dernier proposa de trouver un parchemin avec le nom réel du Roi Citrouille et de l’accrocher sur l’arbre. Des recherches furent entreprises pour trouver le parchemin, mais en vain.


Une personne eut la brillante idée de falsifier un des parchemins pour y accrocher sur l’arbre des suppliciés le nom réel du Roi Citrouille, précédemment divulgué par le Haut-Prêtre de Lumer. Lorsque ce dernier alla vers l’arbre pour cueillir le nom de sa prochaine victime, il ne se rendit point compte que le parchemin était falsifié et se tua lui-même. Une fois cela fait, la musique ténébreuse cessa et toutes les apparitions horrifiantes disparurent ou retraitèrent dans la Forêt de Croasse.

Le lendemain, lorsque le soleil se leva, tout semblait avoir rentré dans l’ordre.

Le portail invoqué par les Valsgardiens et les Chamans avait disparu.

Les brumes entourant la province de Val-Corbeau aussi.

Lorsque l’on inspecta l’arbre des suppliciés, ce dernier avait toujours ses chaînes sanglantes qui pendaient aux branches, mais le feu de camp du Roi Citrouille n’était plus que des braises fumantes qui s’éteignirent lentement.

Les membres de l’inquisition menés par Jacob Von Darkov revinrent en Wolfencrow dans l’après-midi, forçant le départ de Géralt de Rive, qui ne désirait point les rencontrer.

Des inquisiteurs furent chargés d’investiguer les différents témoignages et l’une des personnes interrogées indiqua qu’elle avait vue durant le jour le feu de camp de l’écorcheur, se rallumer brièvement par une étincelle pour ensuite s’éteindre aussitôt…

Ceci inquiéta Jacob Von Darkov au plus haut point, mais aucun incident reliée avec la Nuit de Terreur ne fut aperçu ensuite…


Fin… Jusqu'à la prochaine nuit froide.


Tenez-vous au courant des activités ici :

www.arkadiamedieval.com
avatar
Scénariste
Admin

Messages : 73


Voir le profil de l'utilisateur http://arkadiamedieval.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum