An 115 - Introduction à Val-Corbeau (octobre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

An 115 - Introduction à Val-Corbeau (octobre)

Message par Narluìn le Sam 3 Oct - 21:01


Après que le monde d’Arkadia ait été libéré du voile des cauchemars et que Kael’khan ait répandu le sang du dieu Sakran, la paix revint dans la seigneurie de Lioncourt.

Une paix étrange, comme la seigneurie n’en avait pas connu depuis… depuis de nombreuses années.


Quelque chose avait changé.


En quelques jours, les monstres errants avaient cessé de rôder, les morts-vivants étaient retournés dans leurs tombes et les esprits des forêts s’étaient apaisés.

Même les Éléments semblaient avoir été libérés de l’emprise du démon Havoc.

Des druides affirmèrent aussi que la cité maudite de Malibor avait disparu de son emplacement actuel et que la forêt de Malibor avait, de ce fait, perdu son aura maléfique.


La seigneurie était enfin libérée des forces surnaturelles qui avaient jadis fait sa sombre réputation.


Lioncourt, Terre des Conflits éternels, avait retrouvé son état naturel, ne méritait plus son surnom.


Mais à quel prix?


Ce n’est que quelques semaines après la fin de la saison chaude que la réponse se révéla.


Les ténèbres et le chaos avaient bel et bien quitté Lioncourt. Seulement pour mieux s’étendre ailleurs.


C’est dans la province d’Avernor, au nord de la province de Lioncombre et de la seigneurie de Lioncourt, que le Mal s’était installé. La seigneurie d’Avernia fut la première affectée, puis l’ombre maléfique progressa jusqu’à Sombre-Forêt et Rorven, avant de s’arrêter sur les terres de Val-Corbeau.


Peut-être que les violentes actions de Kael’khan n’avaient pas eu le résultat escompté, ou, pire encore, peut-être que tout cela avait été savamment orchestré.


Quoi qu’il en soit, l’Empire devait dorénavant faire face à une menace plus grande que celle qui avait autrefois rongé Lioncourt…


La menace d’un mal qui étend son emprise, telle une infection qui se propage et ravage le corps à partir d’une simple plaie. Des travaux pour ériger d’innombrables fortifications à travers les différentes provinces débutèrent.


Les forces impériales et l’Inquisition renforcèrent leur présence dans les seigneuries de Gardeveille, Ranor, Vernanos et Orvernia, afin que le Mal ne traverse pas leurs frontières. L’implacable armée de l’Empereur fit de même pour la capitale Gothera et le Lunavir, avec plus d’effectifs encore.


C’est finalement à Val-Corbeau que, pour une raison inconnue, le mal s’enracina le plus profondément. C’est donc là que les anciens héros de Lioncourt furent convoqués. Mais cet appel eut des échos chez des êtres malveillants qui attendaient leur heure, tapis dans l’obscurité, et il est certain que nombre d’entre eux, avides de conflits et d’opportunités, prirent aussi la route…


À l’aube de la saison froide, dans l’attente des renforts, les fiers habitants de la seigneurie se raccrochaient à un dicton impérial, le credo même de leurs terres :


Cadaverosa non venenum corvus.


La charogne n’empoisonne pas le corbeau.


Le Mal les avait choisis. Ils étaient prêts.


Le serez-vous?


Bienvenue à Val-Corbeau…

Là où du Chaos, naissent les véritables héros.
avatar
Narluìn
Admin

Messages : 23


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum