M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Vorzan le Ven 10 Juin - 22:35


Le Prêtre repris son souffle, encore tout étourdie de sa lutte avec son adversaire qui lui tirait maintenant un grand sourire. Il ne fit pas mine de tendre la main vers la bouteille qui lui était offerte. Sa colère était lente à venir, mais son pardon pour un tort injuste l’était tout autant. Le regard lourd qu’il posait sur le Gouverneur sous-entendait que ce dernier avait intérêt à avoir une bonne excuse pour son soudain éclat à son encontre, sans quoi l’histoire ne se réglerai pas juste par une bonne bagarre et une tape dans le dos...

Cependant, Vorzan était suffisamment maitre de lui-même pour ne pas relancer les hostilités malgré son envie d’en découdre. Remerciant silencieusement Manwë pour son intervention d’un signe de tête dans sa direction, il se détourna du sourire goguenard du vieux Capitaine et alla chercher un chiffon qui trainait au pied d’une table renversée. Le Prêtre commença à nettoyer son visage tuméfié avant de commencer à parler d’une voix charriant des glaçons :

- Maintenant que vous vous êtes bien défoulé Balthazar, peut être allez-vous pouvoir nous expliquer la raison de votre colère à mon encontre et pourquoi vous vous soûlez du soir au matin depuis des jours.

Vorzan
Capitaine de navire et Sénéchal de maison noble

Messages : 81


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par anime Francois le Sam 11 Juin - 0:26

-Tu me pose vraiment la question  faite vous l imbécile ou vous êtes née comme ça .... vraiment vraiment tu me pose la question toi homme de foie sans parole

Le vieux bouc repris une gorger du doux nectar qu il  tenait entre ses mains et repris la conversation tous sourire aux lèvre

-*Tu n est pas de parole tu m avait promis de veiller sur Dame Yzzi et de me la rapporter .... ou est t elle je te le demande qui plus est mes yeux et mes oreille dans Wolfencrow mon rapporter sa présence mais tu ne tes toujours pas présenter avec elle et elle ne ses pas pointer le bout du nez ses pas dans ses habitude pourtant ....il y a lieux de croire qu il est arriver quelle que chose durant votre voyage pour que de telle agissement soit fait envers moi a tu dequoie a me cacher ??? a tu dequoie a me dire !!!

Le gouverneur repris sont souffle toute en essuyant le sang qui coulais encore de sont nez et prie une gorger de se rhum qui ma foie n étais pas piquer des vers

-J e sais maintenant se que vaux ta parole sale chien  et tous se que j ai a te dire ses si je perd tu perd tant est aussi longtemps que tu ne te pointeras pas ici avec Dme Yzzi je te prendrais quelle que chose se qui veux dire temps et aussi longtemps que sa présence me manqueras  je t enleverrais un membre de ta famille ou de ton clergé pour compenser .... voilas se qui en coûte de ne pas respecter ses promesse fait a ma personne

Balthazar sortie un mouchoirs pour essuyer se nez qui perdais encore du sang abondamment tous en reprenant une gorger de rhum

-qui plus est toute entente diplomatique ou commercial contracter avec toi ta famille ton clergé sont maintenant dissoute  que Maskerino te vienne en aide je prie pour toi qu il ne lui soit rien arriver espèce de  espèce de de deeee  .....

Toujours sous le charme de Manwe le gouverner etait dans l impossibilité de finir sa phrase

anime Francois

Messages : 12


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Vorzan le Sam 11 Juin - 3:27


Le Prêtre était restait calme durant les premiers instants de la conversation. Alors que Balthazar continuait ses récriminations, la consternation s’était lentement peinte sur son visage. À la fin de son discours, le Prêtre tirait une face de 6 pieds de longs, l’incrédulité se lisant sur son visage, se demandant si Balthazar le faisait marcher ou si ce dernier était véritablement idiot.

- Attendez, vous êtes en train de me dire que tous se déchainement de colère et cette fureur envers moi sont dut au fait que vous n’avez pas vu votre compagne depuis qu’elle est rentré à Wolfencrow? Et plutôt que de venir me voir pour me demander si je sais où elle est et si elle va bien, vous imaginez qu’il lui est arrivé une horrible chose et vous vous mettez à me haïr sans venir me poser de questions?

Le Prêtre se tourna vers les propriétaires de l'ElfeChimiste pour voir s’il s’agissait d’une blague de mauvais gout dont il n’aurait pas encore saisie la subtilité, mais le visage impassible des deux elfes lui apprit qu’il n’en était rien. Il se retourna alors vers Balthazar, se frappant le visage de la main devant une telle idiotie.

- Donc si je résume bien, vous n’avait pas revu Dame Izzy depuis qu’elle est revenu à Wolfencrow, tout en sachant qu’elle est revenu d’après vos propres paroles, et vous me croyez que c’est ma faute si elle n’est pas venu vous voir? Croyez-vous que je la séquestre quelques pars et que je l’empêche de venir vous voir? Êtes-vous complétement inconscient, où est-ce la boisson qui vous abrutie à ce point? Si vous ne pouvez pas vous passer d’une femme à ce point, épousez là et vous serez alors en droit de la questionner sur ses allées et venues!! Mais autrement, en quoi le fait qu’elle ne vienne pas vous voir à avoir avec moi??

Le mépris se lisait sur le visage du Prêtre alors qu’il toisait le Gouverneur goguenard, toujours sous l’emprise du sort d’Apaisement. Lui qui avait toujours eu une haute estime de Balthazar, il ne pouvait concevoir que ce dernier lui voua une rancune pour un délit imaginaire sans même être allé lui demander au préalable s’il savait comment allée Dame Izzy et s’il savait où elle se trouvait.

- Sachez Balthazar que j’avais du respect pour vous dut à notre ancienne amitié, même s’il semble aujourd’hui que je sois le seul qui vous ait considéré comme un ami et que l’inverse ne fut pas réciproque. Je peux comprendre que vous vous inquiétez pour vos proches, aussi je vous répondrai ceci : Dame Izzy va bien, elle est revenue à Wolfencrow saine et sauve. Je le déplore, mais assurément ma seule parole ne compte apparemment pas à vos yeux. Aussi je vous confirme que je ne suis pas le seul à l’avoir vu : lors de la dernière lune dans ce village, J’ai rencontré Dame Izzy dans ce lieu même, au même endroit où nous parlons actuellement, et je n’étais pas seul. Mon Seigneur le Pharaon et sa compagne, la Grande Prêtresse du Gardien, loué soit son nom, étaient également présents, et pourront vous confirmer qu’elle était bien à Wolfencrow lors de la dernière lune de Mai. Encore mieux, le Capitaine Lestranges lui-même était là et a discuté paisiblement avec elle devant moi. Vous pouvez aller le lui demander directement, je suis sûr qu’à vos yeux la parole de votre homme de confiance, à qui vous avez cédé le commandement de votre propre navire, aura bien plus de crédit que ma parole. Tous ces gens peuvent vous confirmer que Dame Izzy va bien et qu’elle était en Wolfencrow lors de la dernière lune. Pourquoi elle n’est pas venue vous voir? Mais c’est à vous de le découvrir espèce de vieux cabochard!!! Je ne suis pas ici pour vous aider à régler vos querelles de couples!!! Vous vous permettez de ploter les fesses de Dame Sophia lors de la Feste d’Hubetbourg et de compter fleurettes aux dames qui passent, et vous vous étonnez que celle que vous aimez prenne ses distances? Vous n’êtes pas capable de vous remettre en cause et vous préférez projeter vos chagrins d’amour et votre haine sur d’autres à la place, parce qu’elle n’a pas « respecté ses habitudes » de venir vous voir? Est-ce vraiment la raison pour laquelle vous m’avez attaqué, pour un chagrin de cœur? Une fois encore, plutôt que de venir me voir et me demander où est Dame Izzy et pourquoi elle n’est pas venue vous voir, vous avez préféré imaginer qu’il lui est arrivé malheur et me violenter pour satisfaire vos problèmes de couple?


Le Prêtre prit un air navré, ne parvenant pas à croire qu’une situation aussi grotesque ait pu arriver.

- Votre bêtise me laisse sans voix Balthazar. Allez donc voir le capitaine Lestranges puisqu’il est votre homme de confiance, et demandez-lui s’il n’a pas parlé avec Dame Izzy dans ces même murs il y a peu, puis osez revenir me voir en m’accusant de vos chimères. Sachez cependant que même si comme je vous l’ai promis, je l’ai bien ramené à Wolfencrow après notre voyage (le ton du Prêtre se fit plus lent, presque révérencieux. Un observateur avertie aurait pu voir s’allumer une lueur de respect, voir de fanatisme religieux, dans son regard alors qu’il poursuivait sa phrase), je veillerai encore sur elle, et je mettrai personnellement en pièce le premier qui oserai tenter quoique ce soit contre Dame Izzy.
Si votre crainte est qu'elle ne soit pas revenu comme je vous l'avez promis, hé bien j'ai des témoins en qui vous avez confiance qui peuvent vous confirmer qu'il n'en est rien et qu'elle va bien. Et si votre motif de colère est juste que vous ne l'avez pas encore revu depuis qu'elle est rentrée, ce n'est pas moi que ca regarde. Je ne suis pas le gardien de cette femme, et n’ai aucun droit de la contraindre à vous rencontrer si telle n’est pas sa volonté. Si elle ne veut pas vous voir, elle doit avoir ses raisons, et sachez que je m’en moque éperdument.
Par le sang d’Arawn, réglez vos problèmes de couple vous-même Gouverneur!!!
Cela étant dit…

D’un pas vif, le Prêtre se rapprocha prestement du Gouverneur et frappa d’un revers de la main la bouteille de rhum que ce dernier tenait, l’envoyant voler à travers la pièce se briser contre un mur. Il approcha alors son visage à quelques centimètres seulement de celui de Balthazar et parla d’une voix lente et mesurée, une colère froide et intense exsudant de chaque mot :

- Pour une querelle de couple et votre propre stupidité dut à la boisson, vous osez menacer des priants d’Arawn devant moi. Sachez que de nombreux  membres des Boucaniers et de la Flotte d’Azur, le Capitaine Lestranges, le Capitaine Donovan, le Capitaine James et sa femme lycan, ainsi que d’autres, sont des priants du Berger, soit mon clergé et des membres de la Maison d’Arawn, ma Maison, ma propre Famille. Vous avez osé prétendre que vous tuerez l’un des miens, donc l’un d’entre eux, aussi longtemps que votre compagne n’aura pas daigné se présenter devant vous. Sachez que je ne vous laisserai pas faire, espèce de vieux fou. Menacez moi autant que vous voudrez ou frappez moi si ça vous permet de vous défouler, je n'en ai cure. Mais avisez-vous ne serez-ce que de faire mine de lever la main sur James, Donovan ou Lestranges, et je vous enverrai moi-même vous présenter devant notre Maitre divin. Je suis sidéré de voir que vous n’accordez aucune importance à la vie de ces personnes qui se sont dévoué à votre service pendant de nombreuses années, et que vous êtes prêt  à les tuer pour satisfaire votre ego et votre côté possessif pour une femme. Je ne vous croyais pas capable d’une telle infamie.


Le Prêtre se recula, hochant de la tête de façon navrante, ne parvenant pas à croire les mots qu’il avait pu entendre sortir de la bouche du Gouverneur. Relevant les yeux vers son vis-à-vis, il parla d’une voix honnête et sans peur, une compassion douce se lisant sur son visage, une compassion comme seule un Prêtre d'Arawn pouvait en éprouver après avoir guidé et accompagné tant de personnes mourantes vers leur dernier repos.

- Vous êtes un idiot Balthazar. Un idiot et un bougre d’âne buté. Vous auriez pu venir me voir et vous n’en avez rien fait. Maintenant, d’autres en qui vous avez confiance, mon Seigneur le Pharaon, sa consort et le Capitaine Lestranges, vont pouvoir vous confirmer que j’ai bien ramené Dame Izzy de notre voyage vers Malcarta et que j’ai tenu la parole que je vous avais faite de la ramener sauve, plus instruite qu’elle ne le fut jamais sur notre Dieu et notre religion, ce qui était le but de ce voyage. Vous savez pertinemment puisqu’elle n’en a jamais fait mystère qu’elle mène une guerre sacré contre le monstre qui à tuer le maitre Divin qu’elle servait autrefois, Sacraan. Êtes-vous egocentrique au point de penser que son devoir envers le Dieu auquel elle obéit désormais passe après votre propre petit plaisir de l’avoir devant vos yeux? Aux dernières nouvelles, vous n’êtes pas marié à elle pour qu’elle réponde devant vous de ses allée et venues, je me trompe? Si elle n’a pas de temps à vous consacrer, comme ce fut mon cas lors de la dernière lune, c’est à vous de voir ça avec elle directement, n’importunez pas les autres pour cela. Où est-elle en ce moment? Je n’en sais rien et je ne m’en inquiètes pas. Il me semble qu’elle vit avec Dame Sophia, mais je n’en suis pas sûr. Peut-être devriez-vous aller interroger la Vampire si vous voulez avoir des renseignements. Je vous assure cependant que Dame Izzy sait que si quoique ce soit la menace un jour, la Maison d’Arawn et le Clergé du Gardien mettront tout en œuvre pour l’aider et se battront jusqu’à leur dernier souffle pour la protéger, et la fureur protective que vous avez démontrée aujourd’hui en craignant pour elle ne sera au mieux qu’une légère brise comparé à la tempête destructrice que représentera notre courroux.

Les Boucaniers et les Priants du Gardien ne sont pas ennemis Gouverneur, ils sont une seule et même entité, les suivants de la seule divinité qui a survécu à la Guerre des Dieux à l’aube des temps. Vous êtes aussi l’un de ses enfants Balthazar, même si vous ne le vénérez pas. À votre mort, le Grand Arawn aura la même compassion pour vous que pour toute autre âme se présentant pour recevoir son jugement. Vos amis et votre compagne ont décidés de se vouer à son service de leur propre grès, et en tant que serviteur de sa parole, je guiderai et protégerai mes ouailles de toutes mes forces.
Nous ne sommes pas ennemis Balthazar, et nous avons vous et moi à cœur la protection des mêmes êtres qui nous sont chers à tous deux. Ne souillez pas ce lien, si fin soit-il, que nous partageons, je vous en conjure au nom de Dame Izzy. Si vous l’aimez vraiment comme vous le prétendez, ne laissez pas votre humeur et son changement de religion vous éloigner d’elle, mais acceptez le fait qu'elle soit moins présente auprès de vous, acceptez là telle qu’elle est et non comme vous souhaitez qu’elle soit.



Vorzan
Capitaine de navire et Sénéchal de maison noble

Messages : 81


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Leïthiàn Maëdryn A. le Sam 11 Juin - 9:28

Les deux Elfes n'avaient pas bougé, chacun demeurant parfaitement immobiles près de l'embrasure de la porte arrière.

Ils écoutaient l'échange corsé d'une oreille plus qu'attentive, sans intervenir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par anime Francois le Sam 11 Juin - 9:52

Regardant Vorzan Balth lui dit simplement

-Dame Yzzi n est pas ma femme nie ma conjointe comme vous l affirmer rien ne nous lie a part une promesse que je lui est fait mais bon soit r apporter la ici comme vous l avis promis sinon assumer ma colère et je vous jure que la scène dont vous venez d assister n est rien comparer se que vous attend si vous ne respecter pas vos engagement

Puis Balth se tue un instant  se que venais de dire Vorzan le frappas

-DAME Sophia!!!  espèce d innocent a quoi a tu pence .... tu la laisser avec se monstre cette abomination et les boucanier et votre clergé de mort ne sont pas la même entitter pour reprendre vos dire et  ne sont plus vos allie temps et aussi longtemps que j en serrais le chef et que vous ne respecter pas vos promesse


Balth se calas dans sa chiasse vidant du même coup se qui restais de rhum dans sa bouteille il étais songeur il se disais a lui mémé que plusieurs personne devrais répondre des dire de VORZAN se corbeaux de malheureuse qui étais en trains de corrompe avec sont chien de clergé tous ses proche

anime Francois

Messages : 12


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Vorzan le Sam 11 Juin - 16:38


Le Prêtre toisa le Gouverneur, n’écoutant plus ses élucubrations. Alors que Balthazar continuait ses menaces, Vorzan s’interrogeait intérieurement. Comment la vanité pouvait-elle à ce point aveugler un homme? Être capable d’accabler une religion de tous ses maux parce que ses proches avaient choisie de suivre leur foi plutôt que ses propres caprices? Mettre sur le dos d’un culte la distance que prenaient les siens vis-à-vis de lui alors qu’il s’enfonçait un peu plus dans l’alcool et la folie chaque jour?
Le Prêtre secoua tristement la tête.

- En vérité, seul un fou essaye de raisonner un autre fou. J’ai dit ce que j’avais à dire ici Balthazar, je vous ai donné toutes les preuves que j’avais que votre compagne va bien, et que j’ai tenue parole en la ramenant sauve de ce voyage comme je m’y étais engagé. J’ai tenu ma parole et mon honneur est sauf. Suivez donc vos chimères dans lesquels vous croyez que je dois la ramener devant vous au mépris de sa volonté si ça vous amuse, comme si elle n’était qu’un vulgaire objet vous appartenant. Et ne croyez pas un seul instant que je vais aller forcer Dame Izzy à venir vous voir si elle ne le veut pas, ou que je vais l’enchainer et la trainer de force devant vous pour satisfaire votre ego, peu importe vos menaces. Si vous voulez la voir, à vous d’aller la retrouver, mais vos élucubrations d’ivrognes ne m’intéressent pas.
En ce qui concerne les Boucaniers, ce sont des priants d’Arawn car tel était leur volonté, et plusieurs se sont convertis pas conviction en suivant le choix de Dame Izzy, sans que je n’ai rien à voir là-dedans. Ils sont également entrés de leur propre chef dans la Maison d’Arawn, au service du Pharaon et de notre Grande Prêtresse pour lutter contre K. Où étiez-vous lorsque nous sommes entrés dans le royaume des ombres avec eux pour aller chercher l’âme d’Arau? Où étiez-vous lorsque le Capitaine James, le Champion d’Arawn, a coulé le navire de K avec votre propre bateau? Où étiez-vous quand les Boucaniers avaient besoin de leur chef, puisque c’est ce que vous pensez être, et se sont réfugiés dans leur foi pour triompher de notre ennemi? Sans doute en train de cuver votre rhum, avachis sur le sol de votre cabane.
Nous avons une guerre à mener, et les priants d’Arawn s’y consacrent pleinement. Si cela vous déplait, une fois encore c’est vous que ça regarde. Nous ne forçons personne à nous rejoindre ou à rester dans notre culte. À vous de régler vos affaires avec vos amis au lieu de passer vos journées à boire seul dans le noir et à imaginer le monde comme vous voudriez qu’il soit et non comme il est.


Prenant la petite fiole que lui avait donnée Manwë, le Prêtre la lança en direction des deux elfes qui continuaient d’observer la scène en silence.

- Je suis désolé que vous ayez assisté à un spectacle aussi désolant et à une telle déchéance. Vous avez entendue tous deux ce que nous avions à dire, et je vous laisse juge et juré en cette affaire, car elle ne m’intéresse plus. Si je croise Dame Izzy, je lui demanderai de venir voir Balthazar et de le rassurer. Si vous voulez vous occupez de lui, allez-y, mais je ne gaspillerai pas plus de mon temps à essayer de raisonner cet entêté qui ne voit pas la bêtise de ses propres mots. J’ai trop à faire pour prêter oreilles à ces jappements sans intérêts.

Le Prêtre se tourna alors et se dirigea vers la porte, sans accorder un seul regard à Balthazar qui continuait à téter sa bouteille de rhum.

Vorzan
Capitaine de navire et Sénéchal de maison noble

Messages : 81


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Leïthiàn Maëdryn A. le Dim 12 Juin - 8:46

« Ah, les querelles... » songea Leïthiàn qui s'était déplacée pour laisser Vorzan quitter les lieux.

Elle en avait vues si souvent, dans une autre vie, quelque part en Vassalvie. Des plus subtiles, de celles qui se trament derrière des portes closes avant de se résoudre au grand jour. Des plus meurtrières, qui commencent pour un rien et se terminent inévitablement dans un bain de sang. Et, toujours, tout autour, les gens qui en tiraient profit, les charognards qui attendaient les restes de la tempête.

Comment celle-ci allait-elle donc se terminer? L'Elfe n'osait se l'imaginer. De toutes les manières, elle n'avait été qu'un témoin. Son rôle s'arrêtait là.

D'un geste, Leïthiàn Maëdryn indiqua à Manwë qu'elle quittait. S'il voulait continuer à discuter avec le vieux bouc, il pourrait le faire seul à seul. Pour peu qu'il ne se fasse pas tuer, ça ne serait pas pratique pour elle ni leur commerce.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Scénariste le Lun 13 Juin - 11:58

L'Amiral se rendit proche de la cabane et s'écria fort:


''BALT, c'est l'AMIRAL RAMIREZ !!! Il faut que je vous parles !''.
avatar
Scénariste
Admin

Messages : 60


Voir le profil de l'utilisateur http://arkadiamedieval.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par anime Francois le Lun 13 Juin - 16:35

-AASSEZ SALE CHIEN TA PAROLE ÉTAIS DE ME LA RAPPORTER PAS   DE LA LAISSEZ COMME UNE VULGAIRE PROSTITUER AUX PORT ... TOUS BOUCANIER ENTRER DANS LA MAISON D'ARAWN SERONT SUR LE CHAMP BANNIE ET CONSIDÉRER COMME UN DOIGT CASSEZ TOUS PRIANT D ARANW NAVIGANT SUR LA FLOTTE SERONT TRAITER COMME TELLE AUSSI  JE VOUS AVERTIE VIEUX CRAPEAUX  IL NE VOUS SERT A RIEN DE PIAILLER COMME UNE MOUETTE EN ASSAILLANTE DE ME CONVAINCRE QUE J AI TORD SES PAS MOI QUI A FAILLIE A MA PAROLE... JE SUIS PAS DUPE SI TU NA PAS REMPLIS TA PROMESSE ET QUE DAME IZZY NE VEUX ME VOIR SES QUI EST ARRIVER QUELQUE CHOSE TU EN RÉPONDRAS DE TA VIE JE TE LE JURE  ET SI IL FAUT QUE JE M ALLIE A MON PIRE ENNEMI QUI ET kA POUR ARRIVER A MES FIN SOIT EN SURE QUE JE LE FERRAIS

Balth repris sont souffle et enchaînas de nouveaux  

- ESPÈCE DE RAT SACHE AUSSI QUE bALTHAZAR D ARCON GOUVERNEUR DE TORTURA VICE AMIRAL DE LA FLOTTE D AZUR MAÎTRE CONTREBANDIER A PLUS FAIS QUE TOI POUR TA FAMILLE DE MERDE ET TON CLERGÉ DE LA MORT

lA VOIE DE L AMIRAL SORTIE bALTHAZAR DE SA COLÈRE

- vas espece de pouriturre je tes assez vue a partir de maintenant regarde toujour par dessue ton epaule car tu ne sais j amais quand une ombre s abattras sur toi efface de ma vue je te donne 10 sec ...8....6....4....2

PUIS LE VIEUX BOUC SE LEVAS POUR ALLER OUVRIR LA PORTE A L AMIRAL MAIS CELLE CI ÉTAIS TOUJOURS ENCOMBRE ET C ÉTAIS VRAIMENT LE FOUILLIS DANS LE BUREAUX IL DESSIDAS DE FAIRE PASSER L AMIRAL PAR DERRIÈRE  

- HA LA PORTE EST BLOQUER MON CHER AMI SI VOUS VOULLER BIEN PASSER PAR DERRIERE JE VOUS OUVRE SUR LE CHAMP

anime Francois

Messages : 12


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Scénariste le Lun 13 Juin - 17:16

Bien , je passerait donc par la porte de derrière



dit l'Amiral
avatar
Scénariste
Admin

Messages : 60


Voir le profil de l'utilisateur http://arkadiamedieval.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Manwë Aërendhìr le Lun 13 Juin - 19:54

Le haut-elfe avait assisté à toute la scène sans intervenir. Il était resté encore un instant après le départ des autres. Les paroles de l’Amiral lui firent réaliser qu’il était temps pour lui aussi de tirer sa révérence. Il passa le porte arrière au moment où Ruan arrivait. Il salut ce dernier d’une bref signe de tête avant de s’éclipser à son tour.
avatar
Manwë Aërendhìr

Messages : 13


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Scénariste le Mar 14 Juin - 15:54

L'Amiral salua Manwë et referma la porte derrière lui.

Une longue discussion avec Balthazar s'en suivit.

Fin.
avatar
Scénariste
Admin

Messages : 60


Voir le profil de l'utilisateur http://arkadiamedieval.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: M.G&CO BUREAU DES REGISTRES MARITIME - Après la lune de mai

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum