An 116 : Conclusion 1er scénario (mai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

An 116 : Conclusion 1er scénario (mai)

Message par Narluìn le Jeu 9 Juin - 19:48

Lors de la lune du mois de mai de l’an 116, un amalgame d’ombres et d’esprits meurtriers furent conjurés par nul ne sait qui dans le village de Wolfencrow. Des éclairs et des flammes surgirent de partout et à travers la fumée malsaine à l’odeur de soufre émergèrent des créatures qui piégeaient leurs victimes dans des prisons d’ombre.

Les habitants de Wolfencrow, ayant été séparés en trois groupes sous les assauts incessants de cette menace, se rassemblèrent pour faire face aux envahisseurs. Plusieurs n’écoutèrent pas les conseils de ceux ayant pris la tête de leurs groupes respectifs, et se firent capturer. Une sorcière du village mena des aventuriers sur différentes pistes et, malgré quelques tergiversations, elle parvint à les aider à traverser les épreuves qui se présentaient à eux.

Certains objets qui devaient aider les habitants apparurent durant la nuit de l’invasion, mais leur utilité échappa longtemps à plusieurs dans le chaos qui régnait.
Les prisonniers des ombres kidnappeuses finirent par être relâchés de leurs prisons et il fut rapidement déterminé que c’était bien l’avatar du dieu Kael’Khan qui avait orchestré les attaques.

Il fut aussi révélé qu’Arau des Totems avait donné la croix de Saint-L other à Kael’khan et que l’objet sacré se trouvait à présent dans le monde des ombres. Arau, déchiré par ses propres actions, se battit jusqu'à la fin pour reprendre contrôle de son esprit, mais sans succès. Sa mort secoua le cœur même des Totems qui jurèrent de se venger de Kael’Khan.

Des parchemins insolites se mirent alors à circuler dans le village. Certains s’acharnèrent à les rassembler, sans comprendre leur utilité jusqu’à ce que des figures fantomatiques apparaissent à leur tour. Ces dernières suivaient un chemin précis lorsque le nom d’une divinité était écrit sur un parchemin et que ce dernier était disposé dans un contenant d’eau, tenu par chacune d’entre elles.

C’est grâce aux efforts réunis de plusieurs religions qu’une porte vers le monde des ombres fut ouverte et que la croix de Saint-Lother fut retrouvée. Cependant, tous ceux qui s’étaient aveuglément jetés dans le couloir menant au monde des ombres se réveillèrent dans la chapelle du village, avec la croix de Saint-Lother en leur possession, mais sans aucun souvenir de ce qui s’est passé.

Cette amnésie fit en sorte que le portail entre les mondes resta béant, à l’insu de ceux qui l’avaient précédemment ouvert. Quelles étaient les intentions de Kael’khan lorsqu’il s’était emparé de la croix de Saint-Lother? Se pouvait-il qu’il ait planifié, qu’il ait espéré, l’ouverture de ce portail et que l’artéfact n’ait été qu’un outil à ses yeux? Ou la croix avait-elle une réelle importance? À présent que tout était calme au village, impossible de savoir ce que l’avenir préparait aux habitants et aventuriers de Wolfencrow…
avatar
Narluìn
Admin

Messages : 23


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum