Le mentorat de l'Archiviste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mentorat de l'Archiviste

Message par P. Mythryläm le Lun 8 Aoû - 19:17

Le demi-elfe était assis à sa table, les doigts tachés de l'encre dont il se servait pour écrire son livre de compte. Il était très absorbé dans la traduction d'un document écrit en ardasien, et se rendit à peine compte que son nouvel apprenti venait d'entrer dans les Archives de Wolfencrow. Ce jeune demi-elfe plein d'enthousiasme, semblait-il, souriait à pleines dents, ce qui fit également sourire l'archiviste, d'habitude plus sérieux.

L'archiviste était heureux d'avoir davantage de temps pour lui, puisque les derniers jours avaient été très exigeants, notamment en raison de plusieurs enseignements de diverses langues. Étant fraîchement diplômé, tout cela était relativement nouveau pour lui, et était donc parfois éprouvant. Par contre, il venait également de choisir de prendre pour apprenti le jeune Elendril Laneliel. Celui-ci était venu le voir de son plein gré, lui demandant s'il aurait du temps pour le former au métier qu'il pratiquait. L'archiviste, voyant qu'il avait des capacités suffisantes pour le devenir, avait accepté sur-le-champ, ravi de pouvoir compter sur l'aide d'un élève puis, plus tard, d'un potentiel associé.

Il trempa la plume dont il se servait dans le verre d'eau afin de ne pas la tacher d'encre, puis l'épongea.

- Bien le bonjour Elendril! Je vous attendais justement, asseyez-vous!
avatar
P. Mythryläm

Messages : 41


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mentorat de l'Archiviste

Message par Elendril Laneliel le Lun 8 Aoû - 20:40

Le jeune sage rejoignit son maître autour de la table en observant son travail. L'écriture raffinée de l'archiviste l'impressionnait toujours, si bien qu'il se demandait s'il arriverait un jour à écrire aussi bien que lui. Même si le demi-elfe savait écrire plusieurs langues, cela ne voulait pas dire que sa calligraphie était plaisante à lire.

Bonjour Mythryläm! J'espère que je ne vous dérange pas en plein travail. Cela dit, je ne reconnais pas cette écriture, laquelle est-ce?

Elendril Laneliel

Messages : 7


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mentorat de l'Archiviste

Message par P. Mythryläm le Lun 8 Aoû - 21:54

La curiosité de son jeune élève était belle à voir, pensa l'archiviste. Il baissa les yeux vers ses documents un bref instant, puis les releva vers son interlocuteur.

- Il s'agit d'un texte écrit dans une langue inconnue de la plupart des gens, Elendril. Elle n'est enseignée qu'aux archivistes de nos jours, puisque de très nombreux documents extrêmement importants et anciens sont consignés dans cette langue. Il s'agit de l'Ardasien. Un jour, ne t'inquiètes pas, je te la montrerai!

Il tendit vers le demi-elfe les documents sur lesquels était inscrite la traduction qu'il en faisait.

- Et cette langue-ci est la langue de l'Outre-tombe, celle dont je t'ai parlée plus tôt. Le texte original traitait de rites funéraires, et je voulais que les Elfes noirs puissent y avoir accès, le cas échéant.

L'archiviste nota un air qu'il pensa être presque excité chez son apprenti.

- Tout va bien Elendril? Tu me sembles bien heureux aujourd'hui!
avatar
P. Mythryläm

Messages : 41


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mentorat de l'Archiviste

Message par Elendril Laneliel le Lun 8 Aoû - 22:17

Cette langue secrète exerçait un attrait incompréhensible chez le demi-elfe. Était-ce le mystère de l'inconnu ou simplement le désir de connaître ce secret jalousement gardé? Peut-être même que c'était la possibilité d'avoir accès à des connaissances aussi anciennes qui poussait le jeune sage à vouloir tout connaître de cette langue. Quoiqu'il en soit, il devrait prendre son mal en patience, car son maître lui avait bien dit que seul les Archivistes y avaient accès, et sa formation était loin d'être terminée...

J'attend ce moment avec une grande impatience, maître. En fait, en tant que priant de Maskorino, je ne devrais plus m'étonner des coïncidences du destin, mais je venais justement vous voir car j'ai décidé d'apprendre l'Outre-tombe. Après que vous m'ayez parlé du lien entre ce langage et le dieu Arawn, je me suis dit que ce serait une bonne façon de me rapprocher d'un de mes dieux, tout en me permettant de me démarquer parmi le lot de priants d'Arawn en ces terres. Qu'en pensez-vous?

La visite de l'apprenti avait aussi un autre objectif, mais puisque le destin lui avait ouvert la porte de l'apprentissage de l'Outre-tombe, il décida de retarder sa deuxième question.

Elendril Laneliel

Messages : 7


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mentorat de l'Archiviste

Message par P. Mythryläm le Lun 8 Aoû - 22:35

- Plus tard, mon cher, je vous le promets! Ayez patience!

Il vit un voile de déception descendre sur son visage.

- Elendril, voudriez-vous que je vous conte une histoire? On me l'a racontée lorsque je suis allé sur l'île du Rakuza, et je pense qu'elle pourrait vous intéresser! Qu'en pensez-vous?
avatar
P. Mythryläm

Messages : 41


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mentorat de l'Archiviste

Message par Elendril Laneliel le Lun 8 Aoû - 23:03

L'île de Rakuza? Le demi-elfe ne l'avait pas revu depuis son départ sur le bateau du capitaine Bartholomé, peut-être que Mythryläm avait des informations récentes?

Bien entendu, j'aimerais beaucoup l'entendre. J'ai grandi dans un sanctuaire sur cette île, avant de me faire enrôler pratiquement par la force par mon ancien capitaine de bateau. Cela fait bien longtemps... Avez-vous des nouvelles de l'île?

Elendril Laneliel

Messages : 7


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mentorat de l'Archiviste

Message par P. Mythryläm le Mer 10 Aoû - 22:29

Le regard du scribe s'assombrit.

- L'île du Rakuza, ou du moins une bonne partie, a été anéantie par Vorn, le dieu du néant... Elle est maintenant recouverte presque entièrement de glace. Quant aux habitants, ils ont soit fui avant qu'il ne soit trop tard ou bien ils ont péri... Tant de connaissances ont été emportées dans la tombe avec ce peuple, c'est si triste...

Le demi-elfe releva les yeux, qu'il avait baissés, et les posa sur son apprenti.

- Pour ce qui est de l'histoire, je trouvais qu'elle me faisait penser à toi, alors la voici :

Il était une fois, en Rakuza vivait un imposant Dragon doré. Celui-ci protégeait un objet très précieux que les citoyens lui avaient offert en échange de protection contre les brigands. Il conservait cet objet jalousement, car ce vase était orné de pierres précieuses, telles que des diamants, des rubis et des émeraudes.

Or, un jour, des bandits réussirent à s'introduire dans sa grotte et à voler son trésor tandis qu'il dormait. Lorsqu'il revint à lui, le Dragon s'élança dehors, furieux, mais les brigands étaient déjà loin et s'étaient fondus dans la masse. Attristé mais toujours confiant, il s'envola, à la recherche de son vase précieux.

Durant de longues années, il survola les terres du Rakuza, recherchant l'éclat caractéristique du reflet du soleil sur les pierres du vase, sans succès. Alors qu'il volait au-dessus du Palais Impérial, l'Empereur lui fit signe de descendre vers lui.

- Ô Dragon! Que fais-tu hors de ton domaine? Pourquoi me sembles-tu si triste?

- Grand Empereur, des brigands ont volé mon bien le plus précieux, et je le recherche! L'auriez-vous revu?


L'Empereur eut un grand sourire, et sortit le vase de sa robe. Il expliqua qu'il l'avait reçu plus tôt en offrande de la part de paysans, mais qu'il l'avait aussitôt reconnu et l'avait mis en lieu sûr, en attendant la venue du Dragon. Celui-ci poussa un rugissement de bonheur, et alla se réfugier de nouveau dans son domaine, où il vécu heureux pour le reste de ses jours.


- La morale de cette histoire est reliée à vous, car tel le grand Dragon, vous parcourrez beaucoup de chemin pour acquérir le savoir! Mais comme le dit le proverbe : À coeur vaillant, rien d'impossible!
avatar
P. Mythryläm

Messages : 41


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mentorat de l'Archiviste

Message par Elendril Laneliel le Mer 10 Aoû - 23:04

L'apprenti réfléchis aux paroles de son maître pendant de longues minutes avant de lui répondre

En fait, je crois qu'il y a plusieurs leçons à tirer de cette histoire. Premièrement, le dragon pensait que sa taille et sa réputation seraient suffisantes pour protéger ses trésors pendant qu'il avait les yeux fermés, ce qui ne fut pas le cas. Comme quoi lorsque notre confiance en nous-même est abusive, on finit par commettre des erreurs qui coûtent cher... Ensuite, le dragon a passé des années à chercher son précieux au mauvais endroits. Alors qu'il croyait que son trésor serait aux mains de voleurs, c'était en fait l'Empereur lui-même qui lui apporta ce qu'il cherchait. Finalement, je crois que la plus importante leçon se trouve dans la mésaventure en elle-même. J'espère que toutes ces années, le dragon a pris le temps de réfléchir aux péripéties qu'il a vécu ainsi qu'aux causes de celles-ci et qu'il ne refera plus l'erreur de se laisser aveugler par son arrogance.

Merci pour cette histoire que je considère comme un précieux cadeau. Il m'amène à me questionner sur mes raisons de chercher cette connaissance et comment faire pour ne pas me laisser distraire par elles. Je crois que la connaissance est faite pour être partagée, sans quoi elle est inutile. Toutefois, je pense qu'il faut garder un juste équilibre entre tout donner et tout garder, car lorsque l'on donne tout, il n'y a plus rien qui nous rend indispensable et la porte s'ouvre aux différents complots.

Elendril Laneliel

Messages : 7


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mentorat de l'Archiviste

Message par P. Mythryläm le Jeu 11 Aoû - 8:15

Le demi-elfe sourit à pleines dents. Il ressentit une bouffé de fierté immense pour son apprenti, et pensa qu'il avait définitivement pris la bonne décision en le choisissant en tant que futur associé. Il sut, sans trop savoir comment, qu'il ne le regretterait pas et qu'il pouvait avoir en lui une grande confiance.

- Tu m'impressionnes, Elendril. Seuls de très vieilles âmes ont normalement la sagesse de voir ces significations derrière cette histoire. Je vois que je ne me suis pas trompé à votre sujet : vous êtes bel et bien sage et brillant!

L'archiviste lui tendit la main.

- Bienvenue à mes côtés, Elendril.
avatar
P. Mythryläm

Messages : 41


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mentorat de l'Archiviste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum