An 116 - Introduction 6e scénario (novembre - extension)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

An 116 - Introduction 6e scénario (novembre - extension)

Message par Narluìn le Lun 9 Jan - 13:54

Novembre 116

C’est la fête presque tous les soirs en Wolfencrow. Ka, l’Avatar du dieu du meurtre Kael’Khan, a quitté le village.

Pourtant, le message laissé derrière lui laisse présager que les habitants de Wolfencrow devraient bientôt comprendre pourquoi il était un mal nécessaire pour le village. Il y répète les mêmes mots que ceux reçus par les oracles auparavant : Lorsque le loup chasse, le corbeau se nourrit.

Mais puisque les corbeaux ne chassent pas, quel loup va maintenant nourrir la haine, les ambitions et les intérêts des Wolfencrois ?

Et si ce loup n’était plus l’avatar du dieu du meurtre, mais quelque chose de pire encore ?

Quelque chose qui attendait le départ de Ka afin de refaire surface ?

Ou peut-être était-ce une tout autre chose, présente depuis le début et dont les habitants de Wolfencrow n’ont pas conscience puisque leur regard était dirigé ailleurs ?

Certains parlent d’un dénommé Veknor, qui viendrait prochainement régler une dette avec les Strauss et qui annoncerait sa venue par des serviteurs messagers.
Chose certaine, c’est que les Wolfencrois se sont jetés dans la Gueule du Loup, durant la lune d’octobre, sans connaître la nature de la bête qui s’apprête à les dévorer; un prédateur sournois, tapis dans l’ombre, attrapant les insouciants au passage et dont la faim semble insatiable.

Plusieurs attribuent leurs malheurs à la famille Strauss qui est pourtant l’un des clans fondateurs du village et qui ne semble pas vouloir s’en prendre aux villageois délibérément.

La véritable bête, elle, rôde. Son souffle se fait entendre dans chaque parole cultivant la manigance. Son regard est partout et nulle part. Lorsqu’une personne meurt violemment, c’est l’œuvre de ses griffes acérées. Autour de ce loup sans scrupule qui dévore les faibles gravitent les corbeaux qui se nourrissent de ses restes.

Chose étrange, une odeur fétide semble être portée par les vents de la région et elle est de plus en plus présente.

Le loup a bel et bien chassé.

Les charognes, laissées dans son sillage, semblent s’approcher de Wolfencrow.

Les Corbeaux allaient-ils pouvoir s’en nourrir encore une fois ?

Seul le destin décidera si, vraiment, la charogne n’empoisonne pas le Corbeau…
avatar
Narluìn
Admin

Messages : 23


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum