Cauchemars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cauchemars

Message par Galadan le Mer 10 Mai - 0:08

Au bas de la Montagne enneigée au Nord de la Sunéria, la meute s'était installer dans une grotte durant la nuit, au chaud. Ils affrontèrent le froid une dernière fois pour aller chercher Léonem, le Lion du Nord pour enfin retourner à Wolfencrow.

Galadan se réveilla en sursautant, son front coulant de sueur. S'est en prenant quelque respirations qu'il remarqua que sa vision était beaucoup plus nette qu'à l'habitude , surtout pour une nuit plutôt sombre. C'est avec stupeur qu'il se rendit compte que ses yeux avaient changer en loup et qu'en plus ses mains s'étaient changer en griffe , sans le vouloir durant son sommeil. Cela devenait malheureusement courant. Ses rêves étaient tellement intense qu'une pulsion montait en lui et le changeait. Il regarda autour de lui. Le soleil se leva au haut des montagnes du Nord qu'il venait de quitter pour se diriger vers Wolfencrow, lui et sa meute. Il se leva, prenant gaffe de ne pas réveiller Raven à 10 pieds de lui. La grotte qui les accueillait était clairement une demeure pour les loups des parages, du poils un peu partout, des os de carcasse traînant un peu partout et encore une odeur présente. S'est le printemps après tout, les loups sont partie ailleurs chasser. Alors qu'il se dirigea vers la sortie , il vit la silhouette de l'Alpha , bras croisés, qui montait la garde et regarda au loin, attentif et l'air de méditer.
Galadan déposa sa main sur l'épaule de Lupus au passage, signe de salut et de respect. Il se mit au coter de son roi et plia les genoux, étirant ses jambes et regardant les montagnes de son territoire. La neige qui la recouvrit l'apaisait , l'envahit des souvenirs de son village. Plusieurs blessures l'envahit en pensant à cela, mais il ne peut s'empêcher d'aimer cette place. Tout en regardant en avant, il dit à Lupus:

- Je sais que la lignée des Crocs Blancs ne doivent pas avoir d'influence sur le clan par rapport à la religion d'Argonas, c'est pour cela que nous avons été choisis en tant que garde royale. Cependant, je sais que tu le sens que je fais des cauchemars grâce à tes dons.
Galadan hésita et enchaina:
- Pourrais tu m'éclairer?
avatar
Galadan

Messages : 3


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cauchemars

Message par Lupus le Mer 10 Mai - 23:34

L'alpha était assis à l'entrée de la caverne, il venait de finir ses exercices du matin. Il avait commencé sa méditation lorsque le loup blanc vint le voir. Ne quittant pas son regard de l'horizon, l'alpha écouta les questionnements du jeune loup d'une oreille attentive.

-Être en quête de spiritualité ne t'es pas interdit mon frère. Notre clan est ouvert à toutes spiritualité et croyance envers n'importe quelle dieux tant que nous n'en devenons dépendant et aveugle, notre clan n'est pas exclusivement ouvert à la croyance du lotus. Moi même ne prie pas seulement la déesse des rêves, mais je demande aussi à nos ancêtres de nous guider et nous protéger, l'esprit du loup et les forces de la nature nous guider dans nos chasses et la lune qui nous donne la force et nous montre le chemin lors des nuits les plus sombres.

Ce tournant vers son frère de meute.


-Les Crocs Blanc ne sont pas sensé guider l'alpha dans les questions spirituels, car vous êtes et avez toujours été des guerriers, votre, ton devoir est de me guider dans les questions de guerres et de combats, ces questions spirituels sont réservés pour les totem de la caste des oiseaux de proies ou notre chaman, que nous n'avons pas pour l'instant.


Ce dernier commentaire fit soupirer l'alpha en regardant Raven qui dormait encore. Le rôle de l'alpha aussi n'était pas de guider la meute spirituellement. Son maitre spirituel, Aquila, l'aigle n'était même pas un membre de la meute.

-Mais oui je pourrais t'éclairer, mais je n'épie pas vos rêves, enfin consciemment. Nos rêves est la porte vers le monde spirituel et divin, explique moi ce qui te trouble et je te guiderai.


Dernière édition par Lupus le Mar 6 Juin - 1:13, édité 1 fois
avatar
Lupus

Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cauchemars

Message par Galadan le Mar 16 Mai - 18:46

- Mon rêve commence devant la falaise des loups,là où la légende que le plus grand loup qui gouvernait les terres du Nord vivait. J'observe le creux de la falaise, rien , le vide. Soudain, un crie diabolique retentit du creux de la falaise, un crie de haine sanguinaire. Soudain je me jeta dans le vide et tombe pour ce qui me semblait une éternité. Des flash de ma vie me viens​, que ce sois de mon père, ma mère ou simplement du village. Quand j'atteind le fond, c'était le noir total. En haut de moi, la falaise était beaucoup trop haute pour avoir survécu à cette chute. Tout à coup, le crie retentit encore une fois, mais devant moi ; le souffle de la bête brulait de flamme, éclairant le museau de la bête ensanglanté au pelage blanc. Je vis une museaulière attacher à une chaine au sol. Tout à coup, je sentit une morsure dans mon coup, la douleur était tellement intense que je me griffait le visage. <<Libère moi de cette prison..>>, une voix écho. Une pulsion violente me vint et je fracassa la museaulière et la chaine à mains nue. Même avec la douleur, je continuais, je frappais , encore et encore...jusqu'à cela cède. La bête leva enfin la tête et hurla encore une fois beaucoup plus fort cette fois, je croyais fondre sous le poid de la voix. Du feux cracha de sa bouche encore, éclairant cette fois la bête: c'était un loup, un énorme loup au pelage blanc cicatrisé , les yeux éluminant rouge , les énormes pattes étaient enchainer, découvrant des griffes tranchantes. Le loup me regarda ensuite en grognant. Je frappa tout les chaines et chaque chaine qui céda , la douleurs de ma morsure était beaucoup plus intense. Une fois la dernière chaine détruit , le loup se leva et hurlait une dernière fois , libérer. Il se retourna vers moi et me dévisagea, me reniflant. Une voix dans ma tête retentit , une voix obscure: << Complète le cercle>>. Il approcha et je vis tout ses dents, comme sil souriait <<Maintenant, nous ne sommes qu'un>>.
Galadan ravala sa salive et prit une grande respiration.
- Ensuite..il m'avala. S'est à ce moment que la douleur était insoutenable, une pression dans ma tête tellement forte qu'on n'aurait dit que ma tête allait exploser. Je n'avais plus aucun controle sur mon corps, il se transformait en loup. Alors, des visions me vint. Du sang. Beaucoup se sang. De la chair, que je mangeais, que je tranchait, que j'exploseais entre mes doigts. Des meurtres, des innocents comme des bandits. Des échos de la guerre, des soldats se ralliant en formation de guerre, mais en vint trancher par des énormes lycans. Des villages qui brulait , des cadavres partout...des lycans hurlant à la lune sur une coline , un lycan au pelage blanc tenant la tête d'un humain ayant une couronne..l'empereur. Ensuite, les mêmes images refit surface très rapidement: sang, meurtre, sang , meurtre , festin, chair, meurtre, Guerre....encore et encore...Pour finalement..

Galadan hésita , ne savant quoi dire, mais sa voix avait une certaine admiration.

- ...finalement me tenir sur un rocher, face à un lac. Le grand loup pris une femme, une elfe je crois , par le visage comme une vilaine peluche et sauta dans les airs pour finalement sauter dans le lac, fracassant le visage de la femme dans l'eau, un grand craquement se fit entendre, suivit d'un tremblement de terre. L'eau bouilla, la lune pleine éclairant très bien la scène...jusqu'à ce que celle-ci se transforma. Des cratères de la lune semblait saigner, commençant à devenir rouge sang. Le lac semblait devenir en sang...mais je ne sais pas si c'était la lune ou le lac? Une chose est sur, la lune illuminait belle et bien d'un éclat écarlate. Ensuite, la femme surgit de l'eau, ses cheveux blond devint noir couvrant son visage, sa peau blanche devint gris, couvert de sang...la femme cria, d"un son stridant et la lune devint beaucoup plus rouge foncé et des lycans se tenant derrière moi hurlait à la nouvelle lune et semblait grossir à vue d'oeil...

Galadan prit une grande respiration

- Je me réveille ensuite après un flash de la lune rouge...la lune de sang.

Galadan frotta sa cicatrice alentour de son oeil.

- Conséquence de mes rêves...Mais ce n'est pas le pire. Depuis que j'ai eu le cadeau de la lycanthropie que je fais ses rêves. J'ai une force incroyable, je me sens mieux, vois mieux , toute mes caractéristiques sont améliorer. Cependant, j'ai des pulsions...je suis moins patient, plus violent. Je me controle en combat, je suis encore stratégique , mais simplement pour mieux les tuers. La seul différence est...j'ai soif de violence, de sang. Rien ni fait...en dirait que ma soif est éternel, que ma rage est sans fin.
Galadan serra les poings , ses veines d'avant bras fit surface.
- Ces rêves finissent toujours avec la Blood Moon...mais chaque fois que je la vois, je n'est pas un sentiment de peur ou quoi que ce soit. Je me sent au contraire...bien, accomplie, beaucoup plus fort.
Galadan se tourna vers son alpha.
- Que crois tu que ça veut dire ces rêves? Je te le demande parce qu'en plus de les faire chaque fois, on dirait qu'ils sont bien réel sur mon esprit car...j'ai changé et je le sens. Pas nécessairement en mal, je me sens bien même...même avec cette soif.
avatar
Galadan

Messages : 3


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cauchemars

Message par Maki-Maki le Sam 3 Juin - 23:44

La pleine lune se reflète clairement sur la surface du lac endormi de Wolfencrow.  Malgré l’arrivée du printemps, le fond de l’air est encore trop froid pour être confortable, rappel inquiétant de l’influence maléfique de Veknor.  Dans les bois, le lycan se meut à toute vitesse, effrayant dans son sillage les quelques petits animaux nocturnes présents.  Il court à toute vitesse, à la recherche d’une proie à dévorer.  Ses sens aiguisés le guide à travers la forêt dense.  Depuis sa transformation, le Duc a été habitué de chasser avec le reste de la meute.  Pas cette nuit.  L’homme derrière le loup a décidé de chasser seul.  Pour apprivoiser sa nouvelle nature.  Pour accepter le dilemme qui l’habite.  Pour tenter de contrôler cette rage qui gronde au fond de lui depuis…

La course de la bête est subitement interrompue par une vive lueur.  La pleine lune, haut dans le ciel, s’est illuminée et irradie de mille feux.  Comme hypnotisé, l’homme loup la fixe du regard.  Peu à peu, la sphère brillante bouge, se transforme et se métamorphose en une louve géante.


Elûna.

La créature céleste, avec une rapidité surnaturelle, saute à la gorge du lycan.  Ce dernier a beau être puissant, il ne peut résister à la force divine de son adversaire.  Dos au sol, le flanc offert, il tente tant bien que mal de se libérer, mais le poids des pattes de la déesse l’écrase comme une montagne.  Résigné, il cesse de se débattre.  Son regard se perd dans celui de la louve.  Une larme argentée coule le long du museau de cette dernière pour aller toucher le cœur du garou.  Il comprend.  Il pousse un hurlement, quand que la mâchoire de son adversaire se referme sur son ventre, pénétrant sa chaire, ses entrailles, ses organes.  La douleur est fulgurante et l’assaille à chacune des bouchées de la lupine.  Petit à petit, les forces du lycan le quittent.  Sa vision devient sombre.  Alors que son dernier souffle approche, qu’il sent son cœur battre pour la dernière fois, une force invisible repousse violemment la louve qui le retient au sol.  Le Duc ouvre les yeux.  Ses blessures sont guéries.  La lune a repris sa place dans le ciel nocturne.  Aucun indice ne laisse croire qu’un affrontement a eu lieu, si ce n’est...

Des pétales?

Maki-Maki ouvre les yeux subitement.  Depuis sa transformation en lycan, il fait ce rêve à toutes les nuits.  Sur sa poitrine, une chaleur vive l’a réveillé.  C’est son médaillon en croissant de lune.  Son symbole religieux.  Le signe de sa foi envers Elûna, sa déesse.  La mère des Urathas…

Le Duc se lève, songeur.  C’est la première fois qu’il est inquiet.  Vraiment inquiet.  Lui qui s’est battu contre les engeances de K pour sauver sa déesse, lui qui a été condamné martyr de Vorn pour elle, il se sent maintenant exclu dans sa foi.  Ces rêves l’inquiètent.  Il ne connait personne capable de les interpréter.


Personne à part Lupus.

En forme humaine, le chirurgien trouve Lupus et Galadan déjà éveillés, en pleine conversation.  N’osant pas s’interposer, il attend une pause dans la conversation avant de parler.

Mes frères, bonsoir.
avatar
Maki-Maki

Messages : 8


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cauchemars

Message par Lupus le Mar 6 Juin - 1:11

Le loup gris arriva juste à la fin du conte de Galadan. Lupus souris au nouveau venu, il proposa une place dans la caverne à son nouveau frère haletant et en sueur.

-Bon matin mon cher ami, tu as couru toute la nuit sans même temps rendre compte. Je vois la même inquiétude trouble tes yeux que celle de Galadan, de la difficulté à dormir seigneur Maki?

Nonchalamment la meute à qui la caverne appartenait revint de leur chasse nocturne, comme si les bêtes et les lycans avaient toujours cohabiter, comme si les loup n'étaient qu'un extension de la meute de lycans. Ce plaçant à leur aise au prêt des lycans, Lupus commandait le respect des bêtes, aucune n'osait l'approcher sauf un l'alpha de la meute de loup, à ses coté comme un gardien aux aguets du moindre bruit ou mouvement. La caverne pleine, il ne prit peu de temps avant que la chaleur des corps coupe le froid des vents du nord

Voyant que Raven se réveillait de son sommeil il l'invita a se rapprocher du groupe.


-Écoutez mes frères, vous connaissez l'origine de notre don, l'histoire de notre père Venandi le premier fils d'Élûna, mais avant de continuer sur son histoire vous devez connaitre sur notre mère, la Lune, déesse Élûna, déesse de la fertilité et mère des elfes, de la nuit, de la chasse, patron au quelle tous loups chantes pour et en son nom. Mais comme la lune sa déesse porte plusieurs visages et plusieurs nom. Beaucoup la prit sans même le savoir. Le grand voyageur des croisés des chemins qui guide les peuples du sud dans le désert et les marins en haute mer, l'esprit de la chasse est un des visage de la lune, hermaphrodite qui porte la vie que les femmes prit pour avoir une grossesse saine, l'esprit du loup puissant et sauvage. Le voile de noirceur que les brigand et voleur parfois implore est le visage d'Élûna durant la phase caché de la lune. Elle porte autant de nom, que de vissage. Certain disent que la déesse que je prit n'est qu'un masque que porte la déesse de la lune pour dissimulé sa face caché, les rêves ne sont t-ils pas présent durant la nuit où la lune règne?

Lupus regarda sa meute attentive, puis jeta un coup d'oeil à la lune qui empruntait les dernier rayon du soleil avant que celui-ci ne reprenne son règne céleste dans le ciel bleu printanier.

-Venandi, fils de la lune et premier des Lycans comme vous le savez s'exila, incapable de tuer ses fils et honteux d'avoir trahi sa mère, notre mère. C'est un nord qu'il rencontra mon ancêtre le premier roi du nord Ulfrik Elrick. Ulfrik fonda le clan des loups un des clan fondateurs des totems. Ulfrik sauva la vie de Venandi lors d'une chasse de l'inquisition. Voyant qu'il ne pourrait jamais se racheter pour ses péchés, il offrit à Ulfrik son don voyant en lui un virtuosité lui donnant la mission de racheter ses péchés. Ulfrik créa les premiers Ulfhednar et avec ses nouveaux pouvoirs il rallia le nord sous sa bannière. Voyant le poids que le nord soutenait comme force rival à l'empire celui-ci lança sa première campagne contre le nord. Durant la guerre dans une tentative de brisé le moral des troupes nordiques, l'Empire captura une des troupes et durant trois jours et trois nuit on pue entendre les cris des martyres avant que l'empire n'affiche devant leur campement leur corps mutilé à peine en vie. Une de ses victimes fut la femme d'Ulfrik, une elfe d'une beauté seulement égalé par sa férocité. Voyant le crime commit envers son peuple Élûna décida d'intervenir. Elle descendit des cieux sous sa forme de guerre, un loup géant et enrager prenant le nom de Fenrir. Il offris une lame en argent brillant comme le sombre ciel étoilé d'une nuit de pleine lune. Cette lame représentait l'absolution des péché de Venandi, le premier Lycan ainsi qu'un forme d'humilité et d'avertissement, la larme d'argent pouvait autant trancher l'ennemi qu'elle pouvait trancher le porteur. Comme notre don si nous ne faisons pas attention il peut autant nous élever à des puissance divine que nous consommer et nous détruire.
Fenrir infusa aussi chacun des Ulfhednar avec une parcelle de son essance. Cette nuit là, lors de la grande chasse la lune fut rouge écarlate, le sang versa et l'empire succombât sous la force des Lycans enragés qui menèrent la charge, accompagner des elfes en frénésie et des autres créature sous la bénédiction de la lune. On dit qu'en cette nuit à travers le monde les loups chantèrent un cris de guerre, que les elfes, habituellement calme et posé perdirent tout contrôle et combattirent d'une férocité animal jamais vue. L'on dit que lorsque le carnage fut terminé la couleur du pelage des lycans fut remplacer par un rouge écarlate, taché par le sang de leurs ennemis.


Sortant la lame de son clan pour la montré à sa meute.

-L'épée offerte par Fenrir est l'épée que je porte sur ma personne. Malheureusement mon ancêtre Isulf le lâche Elrick voulu recréé l'expériance de la Lune de Sang en créant lui même des martyres elfes. Torturant et tuer d'innombrable elfes dans sa folie de pouvoir, Isulf amena la rage d'Élûna sur sa meute. La lune ce tourna au rouge, mais elle le transformant, non en guerrier divin, mais en Warg un abomination, un bête sauvage assoiffée de sang sans conscience, intelligence dont le corps et l'esprit son constamment torturé due au malformation et au mutation du corps. C'est ainsi que l'on perdit le don de la lycantropie, habituellement passé de père en fils ou en fille. Mon père fit reforger l'épée lorsque je revint sur mes terres avec le don d'Élûna en moi, mais elle perdit toutes ses propriétés divines.

L'alpha se tourna ver Galadan

-Tu as été choisis mon frère pour être le champion d'Élûna, plus précisément le champion de Fenrir, notre avatar de la guerre. La Blood Moon, selon les légende et écris, nous procure une force incroyable, une rage sans égale, mais aussi une clarté d'esprit et d'instincts sans parallèle et seul un de ses choisis peut appeler la Blood Moon. Mais il te faudra t'armé d'une volonté d'acier. La rage que procure la lune de sang, celle qui t'habite mon frère est une lame a double tranchant. Elle peut te consommer jusqu'à ce que tu t'y noie, mais seulement avant d'avoir perdu toute raison et de devenir un bête sans raison et assoiffée de sang. Les légendes disent qu'a la première lune rouge et aux autres qui suivirent les lycans incapable de résister à la tentation furent transformé en créature de rage. Mais tu n'as pas a porter ce fardeau seul mon frère, la force du loup est dans sa meute et la force de la meute est dans ses loups.    
avatar
Lupus

Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cauchemars

Message par Maki-Maki le Dim 11 Juin - 0:14

Maki-Maki écouta les paroles de son Alpha avec attention.  Il savait que d'une région à l'autre du continent, les histoires et les légendes des sur les dieux variaient en fonctions des divers événements historiques passés.  La présence des dieux en Arkadia n'avait jamais fait aucun doute, leur influence concrète sur le monde prouvant leur existence jour après jour.  Le guérisseur savait que sa déesse, Elûna la Beauté Étoilée, était bien réelle.  Il l'avait même considérée comme sa propre Mère.  Jusqu'à très récemment.  Lui, qui avait été Conteur Uratha, le gardien de l'histoire des garous bénis par la déesse elle-même, il croyait connaître l'histoire de la déesse par coeur.  Et voilà que Lupus, un Lycan, son Alpha de surcroit, lui enseignait une nouvelle histoire sur les origines des lycanthropes et la rage qui les habitait.

Ce qui l'intéressait particulièrement, c'était de percevoir Elûna sous un nouveau visage.  Ou plutôt, sous de multiples visages.  Dans la version de Lupus, la déesse n'était pas simplement la fille de Magystia, créatrice du peuple elfique, symbole de la nuit et de la fertilité.  Elle devenait une entité mystérieuse, revêtement plusieurs masques, tantôt protectrice de la nature, tantôt esprit de la chasse en furie.  Mais alors, s'il elle était vraiment ce que Lupus disait, pourquoi Maki-Maki se sentait-il rejeter par elle?  Pourquoi rêvait-il, nuit après nuit, qu'il se faisait dévorer par celle-là même qui devait le guider dans le monde?


Lupus, j'ai une question pour toi...

Et le guérisseur raconta son rêve à ses frères.  Il n'omit aucun détail, allant même jusqu'à décrire explicitement son éviscération par la déesse de la Lune.

... et juste comme j'approche de la mort, comme je sens la vie me quitter, une force invisible chasse la louve argentée et elle reprend sa forme lunaire.  Je sens une énergie bénéfique m'entourer et soigner mes blessures.  Quand j'ouvre les yeux, il n'y a rien d'autre autour de moi que des pétales.  Des pétales blancs et roses et bleus et noirs.  Des pétales d'une fleur que je n'arrive pas à identifier.  Chaque nuit, je fais ce rêve.  Chaque nuit, je me réveille en sursaut, mon signe religieux brûlant sur ma poitrine.  Qu'est-ce que ça veut dire?

Maki-Maki attendit la réponse de son Alpha.  C'était la première fois depuis longtemps que le Duc se sentait démuni devant une situation.  Il espérait que Lupus saurait le guider d'une façon ou d'une autre.
avatar
Maki-Maki

Messages : 8


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cauchemars

Message par Lupus le Dim 11 Juin - 21:49

-Les rêves sont la porte vers le monde spirituel et divin, enfin une porte parmi tant d'autre. C'est un moyen pour nous d'atteindre le royaume céleste. La déesse des lotus existait bien avant sa création…”physique”. Les secrets, les rêves, les masque que nous portons tous pour cacher notre vrai visage, la guerre des dieux qui créa notre déesse généra la vibration, l’énergie pour lui donner une forme que l’on peut comparer à une forme dite charnel.

Prenant un pendentif de sa poche en forme de lotus il le lança à Maki

-Elle, celle que l'on surnomme la fleur insouciante, Argonas la déesse des rêves et des secrets. C'est elle qui garda le secret du premier fils d'Élûna. Lorsque nous sommes venu te chercher, elle, à travers moi, à collecter sa dette du moins une partie. Le temps des urathas est fini j'ai demandé à ma déesse s'il y avait un moyen de te sauver, seul digne de ta meute, ta race. Tu as vécus une renaissance, peu vivent ce que tu as vécus. Mais pour quelque chose renaisse il faut avant qu'elle meurt. Ton rêve est ta déesse qui te rejète non par haine ou sentiment de trahison, mais par devoir. Comme une mère qui rejette son petit devenu trop grand, vos chemins se sépare ici pour l'appelle d'une autre. Peu être vos chemins se recroiseront un jour peut-être. La lune est notre mère, notre guide durant les nuits les plus sombres, une partie d'elle sera toujours en nous. Où que nous soyons elle gardera toujours son oeil sur ses louveteaux.
avatar
Lupus

Messages : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cauchemars

Message par Maki-Maki le Mar 13 Juin - 15:36

Argonas?  Maki-Maki ne la connaissait que vaguement, se rappelant les événements à Lioncourt il y avait quelques années, quand le monde réel et le monde des rêves s'étaient confondus l'un avec l'autre.  Pour le reste, il ignorait tout de la fleur insouciante.  En même temps, c'était normal.  On ne restait pas longtemps la déesse des secrets si tout le monde finissait par savoir qui vous étiez...

Et Lupus disait qu'Elûna avait une dette envers elle?  Lors de leur dernière lune en Lioncourt, l'Alpha lui avait raconté la légende du lycan, et la larme argenté d'Elûna qui était venu transpercer le coeur du Lycan, source originelle de leur faiblesse à ce métal puissant.  Mais Maki-Maki ne c'était pas imaginer que CETTE histoire-là était réelle.  Lui-même, autrefois, quand il contait les récits des Urathas, il prenait chacune des légendes avec un grain de sel, se disant que les histoires existaient non par comme des preuves du passé, mais plutôt pour les guider vers le futur.


Et tu crois que ma transformation en Lycan était une façon, pour ta déesse, de se faire rembourser?  Qu'Elûna ne me rejette pas par haine de ce que je suis devenu, mais parce que c'est son devoir de le faire?  Mais alors... que dois-je faire?  Prier Argonas, alors que j'ignore tout d'elle et de ses dogmes?  Comment suis-je sensé m'y retrouver?

Le chirurgien n'attendit pas la réponse de interlocuteur.  Lupus avait beau être son Alpha, en ce moment, Maki-Maki avait besoin de changer d'air.  Il devait se remettre les idées en place.  C'était une des premières fois qu'il se retrouvait face à lui-même, acculer face à un mur, indécis sur sa foi.  Par le passé, quand il avait renié Maskorino pour Elûna, il l'avait fait par choix.  Parce qu'il ne voyait plus aucun sens à prier pour devenir riche, pour que le destin lui soit favorable.  Il avait décidé de prendre en main sa vie et de prier une déesse pour ses convictions.  Et voilà que cette déesse le rejetait...

Sans aucun autre mot, Maki-Maki sortit de la grotte et s'enfonça dans la forêt.  Il saurait retrouvé sa meute le moment venu.  Pour l'instant, il partait chasser en solo.  La fraîcheur de la nuit, le goût de la viande fraîche dans sa bouche et l'excitation de la violence lui suffirait à sa calmer.
avatar
Maki-Maki

Messages : 8


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cauchemars

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum