Prélude aux Charognes de Veknor , 117

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prélude aux Charognes de Veknor , 117

Message par Scénariste le Lun 15 Mai - 0:18

www.arkadiamedieval.com/calendrier.php

Arkadiamédiéval
Prélude au Scénario 1, 2017 : Les Charognes de Veknor

Depuis la lune de Novembre de l’an 115, Veknor est sur toutes les lèvres. Ses messagers ont annoncé sa venue avant que la froidure de l’hiver ne s’abatte sur la seigneurie de Val-Corbeau et depuis, son nom ne cesse de se faire entendre.

Peu de Wolfencrois autre que les bûcherons et les chasseurs, qui font fortune grâce à la saison froide, osent braver la neige. Dès que la nuit tombe, les morts-vivants de Veknor sillonnent les chemins, à la recherche des victimes potentielles. De temps à autre, des cris de terreur retentissent au loin, rappelant qu’il n’est pas sage de jouer au brave par ces temps-ci.

Les morts-vivants, véritables charognes se proclamant Serviteurs du grand Veknor, semblent avoir un lien avec le passé de Wolfencrow. Ils n’ont en effet de cesse de rappeler aux justes et aux faibles que c’est le départ de l’avatar du Dieu du Meurtre qui leur a permis de revenir hanter le village et d’enclencher leurs plans de vengeance.

Les Charognes de Veknor marchent désormais sur Wolfencrow.
Cependant, la flamme de l’espoir n’est pas éteinte.

Le frère du maire, Wolfgang Strauss affirme haut et fort que les huit dieux nordiques ayant survécu au Ragnarok et libérés des Limbes tout récemment nourrissent une certaine haine envers Veknor.

Celui-ci aurait massacré, au nom du dieu Vorn, la majorité des premiers habitants de Wolfencrow. Or, ces derniers faisaient partie, pour la plupart, du peuple Valsgardien, fondateurs du village et surtout, fidèles des dieux nordiques.

D’autres habitants, ayant divers plans pour le village, voient aussi l’arrivée de Veknor comme étant de mauvais augure.

À cause de ces évènements, ils se retrouvent mis au pied du mur et doivent choisir entre leurs projets et la survie du village, sous la forme d’alliances qu’ils ne considéraient jamais autrement.

La menace d’une véritable guerre, entre les Loups au cœur vaillant et ceux aux entrailles corrompues semble prendre place et tous doivent choisir un camp.

Un véritable poison menace tous les habitants du village.
Dans l’ombre, les Corbeaux, autant les aristocrates que ceux portant réellement le plumage et le bec, attendent de découvrir enfin si l’adage ‘’La Charogne n’empoisonne pas le Corbeau’’ sera erroné… ou non…
avatar
Scénariste
Admin

Messages : 60


Voir le profil de l'utilisateur http://arkadiamedieval.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum